L’association L214 a récemment mis en ligne deux vidéos dont les images sont particulièrement insoutenables. Le but : alerter l’opinion sur les conditions d’élevage des canards à foie gras.

Après avoir révélé au grand jour le traitement réservé aux animaux dans l’abattoir d’Alès (Gard), l’association de défense des animaux L214 vient de réaliser deux vidéos chocs alertant sur l’élevage industriel des canards à foie gras. Les images difficilement soutenables montrent des canetons se faire couper le bec afin d’éviter qu’ils ne se battent, ou encore des femelles se faire broyer à la naissance à cause de leur petit foie qui ne permet pas de produire le met tant convoité en période de fêtes.

"Ces vidéos lèvent le voile sur une filière qui a beaucoup à cacher, a expliqué au Monde Brigitte Gothière, la porte-parole de l’association. Les producteurs, à grand renfort de publicité, ont réussi à faire du foie gras un produit de luxe et soi-disant de tradition, mais les images montrent des choses abjectes et de la maltraitance animale. Le broyage est certes autorisé par la législation mais il doit provoquer une mort immédiate, ce qui n'est pas toujours le cas."

"62% des Français sont déjà conscients de la souffrance des canards"

Une employée de l’usine a également raconté qu’environ 6 000 à 7 000 animaux par jour sont tués dans les abattoirs. Par ailleurs, une seconde vidéo a récemment été publiée afin de dévoiler les conditions de reproduction des canards. Les canes sont inséminées de force et subissent de nombreuses maltraitances. Certaines d’entre elles semblent tellement épuisées qu’elles se laissent dépérir.

Publicité
Suite à la diffusion de ces images, une pétition réclamant l’arrêt du broyage des canetons a été mise en ligne sur le site de L214. Selon Brigitte Gothière, "62% des Français sont déjà conscients de la souffrance des canards et des oies causée par le gavage et 51% d’entre eux sont même favorables à son interdiction". L’association a donc bon espoir de réunir les signatures nécessaires pour se faire entendre par le ministère de l’Agriculture.
mots-clés : Foie gras, L214

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité