Les associations caritatives qui en font la demande pourront récupérer les plats retirés de la vente après la découverte de viande de cheval dans la liste des ingrédients. Benoît Hamon a donné son feu vert pour qu’ils puissent être distribués aux bénéficiaires de l’aide alimentaire.

Les plats cuisinés contenant de la viande de cheval et retirés de la vente pourront bientôt être distribués aux associations caritatives qui en font la demande. Benoît Hamon, le ministre de la consommation, a donné son feu vert ce jeudi, précisant qu’ « une disposition réglementaire prévoit qu'on puisse faire le don de produits qui ont connu un défaut d'étiquetage ». Une décision saluée par de nombreuses associations apportant notamment une aide alimentaire aux plus démunis, même si elles demandent à ce que les produits en questions soient garantis sans risques pour les consommateurs.

« C’est une bonne nouvelle » a indiqué sur Europe 1 Jean-Louis Callens, secrétaire départemental du Secours populaire dans le Nord. « On prend ! Si la sécurité est assurée, on dit bravo et merci ! » a-t-il ajouté. Même son de cloche du côté du Secours populaire. « On prend. Mais il faut que toutes les garanties soient données sur la qualité de ces plats, c'est une question de dignité pour nos bénéficiaires » a affirmé Julien Lauprêtre, président du Secours populaire.

Publicité
Ces plats, retirés des rayons des supermarchés, et actuellement conservés dans les chambres froides des distributeurs, pourraient donc bientôt trouver preneurs. Mais cette autorisation de distribution soulève une autre question : comment les bénéficiaires de l’aide alimentaire vont-ils réagir quand on leur proposera des plats dont personne ne voulait ? Alain Seugé, président de la Banque alimentaire indique en effet que « les personnes en situation de fragilité sont plus sensibles à cet aspect stigmatisant. Donc j'anticipe quand même une certaine réticence lorsqu'on leur donnera des produits que le reste de la population ne veut pas ». Reste ensuite à régler une dernière question : celle de l’acheminement de ces denrées, qui sont pour la plupart des plats surgelés, et de leur stockage par les associations. 
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité