Météo France a désormais placé cinq départements en alerte orange aux vents violents. Ce mercredi matin, près de 1000 foyers étaient privés d’électricité.

Ce sont les conséquences directes de la tempête Bruno. Météo France a relevé sa vigilance dans le sud-ouest du pays en plaçant deux départements de plus en vigilance orange, pour un total de cinq. Sont concernés pour cette alerte aux vents violents, les départements des Landes, des Pyrénées-Atlantiques, les Hautes- Pyrénées, l’Ariège et la Haute-Garonne. Des raffales extrémement puissantes sont attendues. Hier le vent a ainsi soufflé jusqu’à 144km/heures dans les Hautes-Pyrénées et jusqu’à 143 km /h à Iraty dans les Pyrénées-Atlantiques.

L’alerte orange est valable jusqu’à jeudi matin. Météo France conseille de limiter ses déplacements et de se renseigner au cas où. Restez vigilants face aux chutes d’arbres et d’objets si vous devez sortir.

Déjà des dégâts

La tempête Bruno ne touche pas que les cinq départements en alerte, mais plus largement la façade Atlantique. En Mayenne, pas moins de 400 foyers ont été privés d’électricité comme le rapporte France Info. En cause des rafales à plus de 90km/h mardi soir. Les communes de Lassay les châteaux, Montreuil Poulay, Chantrigné et Loupfougères ont été touchéées. Dans les Landes, près de 600 maisons sont également privés d'électricité

Publicité
Quatre départements côtiers, la Charente-Maritime, la Gironde, les Landes et les Pyrénées Atlantiques sont exposés aux fortes vagues, tout comme la partie sud de la Corse. Enfin les départements de l’Aude et les Pyrénées-Orientales seront soumis à une forte tramontane.

Vidéo : Le calme avant la tempête dans le delta du Mékong

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité