Trois jeunes femmes âgées de 17 à 20 ans ont été mises en examen ce dimanche à Château-d'Olonne (Vendée). Elles sont accusées d'avoir séquestré et torturé une amie.

Une scène d'une rare violence s'est produite vendredi dernier près des Sables-d'Olonne (Vendée). Une jeune femme de 17 ans a été torturée à mort par trois de ses camarades, a rapporté l'AFP. Ces dernières, âgées de 17 à 20 ans ont été arrêtées dimanche et mises en examen pour "séquestration avec actes de torture et de barbarie", a fait savoir le parquet ce lundi.

La plus âgée d'entre elles, profitant de l'absence de sa mère, avait invité ses copines chez elle, à Château-d'Olonne. Les petits amis de celles-ci étant partis faire quelques courses, les jeunes femmes, alcoolisées, ont parlé de ces derniers avant de reprocher à leur victime de vouloir les séduire. C'est après cette conversation que tout aurait dégénéré, a expliqué l'agence de presse.

La jeune victime a été torturée pendant près d'une heure. Déshabillée, attachée, frappée, cheveux coupés... elle a également subi des lacérations longues de 50 centimètres au verre brisé, dans le dos et sur les bras. Par ailleurs, les trois tortionnaires présumées auraient même photographié et filmé la scène.

Publicité
La victime était en fugueLe retour des garçons a mis fin au calvaire de la jeune femme. Déclarée comme étant en fugue il y a peu, ce drame l'a vite ramenée auprès de sa mère. C'est cette dernière qui a alerté les forces de l'ordre, a livré l'AFP. Aujourd'hui, toutes descolarisées, aucune des trois agresseuses présumées ne seraient en mesure d'expliquer leur geste ni même d'en reconnaître la gravité. La victime quant à elle doit passer des examens supplémentaires.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité
Publicité