Un important dispositif a été mis en place mardi alors qu’un individu s’était retranché, armé, dans un hôtel à Bollène (Vaucluse). Le forcené s’est finalement rendu. Revenons sur les faits. 

La scène s’est finalement terminée "tranquillement". L’homme qui s’était retranché, armé, dans un hôtel de Bollène dans le Vaucluse mardi, du début d’après-midi jusqu’en soirée, s’est rendu. Comme le précise Le Dauphiné Libéré, le forcené a été interpellé vivant et sans difficultés par le GIGN.

A lire aussi - Panique à Paris à cause d’un étrange homme en djellaba

Les motivations du forcené toujours inconnues

Rappelons les faits. Avant 15 heures, les gendarmes du secteur se sont rendus devant un hôtel Formule 1, où un homme est retranché depuis environ 13h45, muni d’un couteau et d’une boîte d’où sortiraient des "fils". Non loin de l’autoroute A7, un périmètre de sécurité de 250 mètres a été établi autour de l’établissement qui, lui, a été évacué.

A 15h20, un groupe du GIGN est arrivé sur place et, quelques minutes plus tard, l’autoroute A7 a été fermée à la hauteur de Piolenc, dans le sens Marseille-Lyon. A 16h35, un hélicoptère de la gendarmerie a survolé la zone.

Publicité
A partir de 17 heures, des négociations ont été entamées entre le forcené et les gendarmes. C’est alors que les forces de l’ordre ont appris que l’individu serait en possession d’un sac au contenu suspect. Des démineurs sont alors sur place, accompagnés d’un chien renifleur d’explosifs.

Après quelques heures de négociations, l’homme s’est finalement rendu peu avant 21 heures. L’autoroute A7 a, quant à elle, été rouverte.

Pourquoi l’homme a-t-il agi de la sorte ? Ses motivations sont toujours inconnues.

A noter que lundi soir, dans la commune voisine de Lapulud, le GIGN a également dû intervenir dans un pavillon où un père, très alcoolisé et armé, menaçait sa famille. 

Vidéo : Hautes-Alpes : un homme agresse à l'arme blanche une mère et ses trois filles