La plage attenant à la villa du roi Salmane ben Abdelaziz al-Saoud a été fermée samedi matin par les autorités. Une décision qui fait polémique. Explications. 

L'annonce de sa privatisation avait vivement fait réagir. La plage de la Mirandole, à Vallauris, dans les Alpes-Maritimes, a été fermée samedi matin par les autorités, avant l'arrivée imminente du roi d'Arabie saoudite. 

La préfecture du département des Alpes-Maritimes a en effet signé vendredi soir un arrêté interdisant l'accès du public à la bande littorale attenant à la villa du roi Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, une propriété que possède la famille royale saoudienne depuis 1979. Toute navigation en mer à 300 mètres autour de la propriété saoudienne est également interdite par un autre arrêté. 

A lire aussi - Vacances du roi d’Arabie Saoudite : ce que vous ne savez peut-être pas  

Risques d'occupation de la plage par des opposants 

"L'arrêté ne devait initialement entrer en vigueur qu'à l'arrivée du roi Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, mais des risques d'occupation de la plage de la part d'opposants locaux à la fermeture de cet espace public ont précipité la décision des autorités", précise Le Figaro.

Publicité
Nombreux sont en effet ceux à s'être offusqués de cette privatisation de la plage durant les vacances du roi saoudien en France. Le maire de la ville de Vallauris en a appelé à l'intervention du président de la République sur la question. Un élu de l'opposition a également lancé une pétition en ligne contre sa privatisation, avec plus de 100 000 signatures déjà été récoltées. Apparemment sans succès pour le moment. 

En vidéo sur le même thème - Vallauris : une plage publique interdite d’accès durant les vacances du roi saoudien