Selon les informations de Valeurs Actuelles, les langues de certains des conseillers ayant travaillé avec Valérie Trierweiler lorsqu’elle était Première dame se délieraient.

 Valérie Trierweiler n’a pas toujours été appréciée dans l’entourage du président. Plusieurs histoires et bruits de couloirs, ont d’ailleurs émaillé lorsqu’elle était Première dame. Mais jamais les attaques ne sont venues de son propre clan. En effet, dans la tourmente et sous le feu des critiques de la garde rapprochée de François Hollande, Valérie Trierweiler a toujours pu compter sur le soutien de ses conseillers. L’équipe qui lui était dévolue en tant que compagne du chef de l’Etat n’aurait en effet jamais failli jusqu’à très récemment.

A lire aussi –Valérie Trierweiler : l’Elysée retire toutes les traces de son passage au Fort de Brégançon

Une "folle" et une "hystérique"Sa rupture avec le locataire de l’Elysée et la sortie de son livre, Merci pour ce moment, aurait inversé la tendance, croit savoir Valeur Actuelle. "Passés de la cour de la reine à la garde rapprochée du roi, (les conseillers) n’ont pas de mots assez durs pour disqualifier l’ex-Première dame", écrit l’hebdomadaire. Et celui-ci d’ajouter que Valérie Trierweiler ne serait plus à leurs yeux qu’une "folle" et une "hystérique".

Publicité

A lire aussi – L’émotion de Valérie Trierweiler à son départ de l’Elysée amuse François Hollande

Une nouvelle trahison pour celle qui a déjà accusé le coup de sa rupture avec François Hollande, au lendemain de la parution du numéro de Closer prêtant à ce dernier une liaison avec Julie Gayet. Mais alors que Valérie Trierweiler est réputée pour son sens aigu de la vengeance, sans doute prépare-t-elle d’ores et déjà sa riposte.

A lire aussi -Affaire Hollande-Gayet : les coulisse du scoop de Closer

Vidéo : Quand Valérie Trierweiler parlait de ses difficultés à s'épanouir à l'Elysée