La compagne de François Hollande fait l’objet d’une drôle de plainte. Poursuivie pour détournement de fonds publics, elle est accusée de profiter de son statut de compagne du président de la République et de vivre grâce aux impôts des Français.

Valérie Trierweiler a décidément bien du mal à trouver sa place dans le cœur des Français. Lors de son déplacement à Dijon en début de semaine, François Hollande a été interpelé par une passante lui conseillant de ne pas se marier avec elle parce qu’ « on ne l’aime pas ». La compagne du président de la République ne fait visiblement toujours pas l’unanimité. Dans une vidéo diffusée sur le site internet du Progrès, on apprend qu’elle est visée par une plainte pour détournement de fonds publics.

C’est Xavier Kemlin qui a déposé plainte contre elle devant le tribunal correctionnel de Saint-Etienne. « Je trouve scandaleux que nos impôts servent à loger, nourrir, entretenir, payer le personnel et les déplacements d'une dame avec qui nous n'avons aucun lien juridique » explique-t-il. Cet arrière-petit-fils de Geoffroy-Guichard, le fondateur de l'enseigne Casino, vit en Suisse depuis plus de quinze ans mais indique qu’il paie toujours des impôts en France, et pour lui c’est une question de « morale ». Il rappelle ainsi que François Hollande et Valérie Trierweiler ne sont pas mariés, accusant la compagne du chef de l’Etat d’être sa maîtresse et de profiter de sa situation.

Publicité
« Le mariage pour tous, c’est bien, alors qu’il le fasse ! » lance-t-il. En guerre contre la « gauche caviar », Xavier Kemlin estime que si le couple ne se marie pas c’est parce qu’ils « devraient payer l’ISF », indiquant que Valérie Trierweiler viendrait « d’une famille de banquier ». Affaire à suivre au tribunal donc.
 

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité