Valérie Trierweiler a décidé de répondre sur Twitter aux attaques dont elle fait l’objet depuis la parution du dernier numéro de VSD sur lequel elle apparaît méconnaissable en Une. Découvrez ce qu’elle a écrit. 

Il n’a pas fallu longtemps à Valérie Trierweiler pour monter au créneau. A peine 24 heures après la parution du dernier numéro de VSD sur lequel elle apparaît méconnaissable en Une, l’ancienne Première dame a posté un message sur Twitter. Répondant aux nombreux internautes qui l’accusent d’avoir eu recours un logiciel de retouches photos ou à un lifting, elle a en effet posté l’originale de la photo qui fait tant de bruit accompagné du message : "Ba voilà, il suffisait de demander l’originale !".

A lire aussi – Mais qu’est-il arrivé au visage de Valérie Trierweiler ?

Et alors que sur la photo de Une, l’ex-compagne de François Hollande apparaît à la droite de Julien Lauprêtre, le président du Secours populaire, sur l’originale, elle se situe à sa gauche. Un premier élément qui montre donc que la photo a été modifiée, et plus précisément "retournée". Sur le cliché posté par Valérie Trierweiler, on s’aperçoit également que, malgré la pixellisation qui rend les contours quelque peu flous, "le cou, les pommettes ont été retravaillés et que la ride du lion a été atténuée", souligne Closer.fr. Pas vraiment de quoi faire taire ceux qui soupçonnent que le cliché original a été modifié pour faire paraître la quinquagénaire plus jeune.

VSD est pourtant lui aussi monté au créneau pour se défendre d’avoir retouché la photo. Sur Twitter, le magazine a en effet assuré que "non, (sa) couverture avec Valérie Trierweiler n’est pas photoshopée". Un message qui n’a visiblement pas convaincu les internautes. Malgré ce message, de nombreux postes moquant cette Une ont continué d’être publiés dans la soirée. 

Quand Valérie Trierweiler reconnaissait avoir eu recours à Photoshop

A lire aussi – PHOTO Valérie Trierweiler méconnaissable dans le magazine Richesse !

Publicité
Notons également que ce n’est pas la première fois que la journaliste de Paris Match apparaît métamorphosée en Une d’un magazine. Il y a quelques mois, elle était en effet apparue blonde et le teint rajeuni sur la couverture d’un mensuel japonais, Richesse, intitulé "Le renaissance de Valérie". Mais alors que les critiques avaient là encore fusé, l’ancienne Première dame avait clairement reconnu que le cliché avait été retouché. "Merci G. Sergenti pour ton talent et oui Photoshop de la part de l’équipe japonaise. J’ai 50 ans et de je le sais !!!!", avait-elle réagi avec autodérision sur Twitter.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité