Valérie Trierweiler était l’invitée de RTL ce jeudi. La Première dame s’est exprimée sur la lutte qu’elle mène sur le sort des femmes violées pendant les conflits. L'occasion également pour revenir sur la santé du président. 

© AFP

Invitée au micro de RTL ce jeudi, Valérie Trierweiler a parlé de sa réunion qu’elle organise en marge du sommet de l’Elysée en faveur des femmes violées dans les pays en conflit. Elle a déclaré vouloir "être utile". La Première dame est également revenue sur la santé de son compagnon, secrètement opéré de la prostate en 2011.

"Quand j'ai dit que je me tairai, je parlais uniquement des causes humanitaires", a expliqué Valérie Trierwieler. La Première dame souhaite mener une lutte sur le sort des femmes qui sont victimes de viols pendant les conflits. Elle organise ainsi une réunion ce vendredi en marge du sommet de l’Elysée, où elle a invité 25 Premières dames.

"Nous écouterons des femmes victimes de viols pendant des conflits, notamment une dame venue spécialement de Centrafrique pour nous raconter ce qu'elle a enduré là-bas", a précisé la compagne du président.

"Je veux être utile et rien d'autre"

Valérie Trierweiler n’a pas souhaité se prononcer sur l’action militaire immédiate lancée en Centrafrique par François Hollande. "Ce n'est pas à moi de m'exprimer là-dessus. Ce n'est pas mon rôle", a-t-elle affirmé.

La Première dame explique également ne pas être "dans une démarche de conquête" des Français. "Tant mieux si cela marche mieux dans l'opinion" mais "je ne suis pas là pour vendre quoi que ce soit", a-t-elle assuré avant d’ajouter : "je veux être utile et rien d'autre".

"Le président va bien, même très bien"

France Info a révélé ce mercredi que François Hollande s’était fait opérer de la prostate en 2011. Une occasion pour Valérie Trierweiler de revenir sur le sujet. Elle a affirmé que l’opération du président était "sans conséquence".

Publicité
"Le président va bien, même très bien", "on n'arrive pas à suivre son rythme, on court derrière lui", a ajouté la Première dame. Rappelant tout de même que l’hypertrophie bénigne de la prostate de François Hollande en 2011 "lui appartient", elle a ainsi précisé qu’"il n'était même pas candidat".

Publiez votre commentaire

44 commentaires

Mélenchon a dit "La France

Portrait de mycki

Mélenchon a dit "La France est en 1788"... Attention ! Marie-Hollandette : en 1793, l'Autrichienne s'est fait couper la tête...

Votez pour ce commentaire: 

Si elle veut être utile à qq

Portrait de Poupy06

Poupy06

Si elle veut être utile à qq chose, qu'elle commence d'abord à s'occuper des français en difficulté.

Votez pour ce commentaire: 

Ainsi dans la mesure où

Portrait de jeanmi450

Ainsi dans la mesure où Madame Valérie TRIERWEILER n’est dépositaire d’aucune autorité publique, qu’elle n’est pas d’avantage chargée apparemment d’une mission de service public, elle ne peut bénéficier d’usage de fonds public

Une élection présidentielle qui, si la loi est appliquée, se verrait alors invalidée par le conseil Constitutionnel. Ainsi que toutes les décisions prises par la Présidence depuis mai 2012.

Souhaitons que la justice suivre normalement son cours

Votez pour ce commentaire: 

Hélas la justice a refusé de

Portrait de Blue4106

Hélas la justice a refusé de poursuivre.........

On ne touche pas a toutmou et sa copine  il ne faut pas invalider une élection et en provoquer une dont les résultats ne seraient surprenants que pour ceux qui les subiraient...

Votez pour ce commentaire: 

RAPPEL DES FAITS

Portrait de jeanmi450

RAPPEL DES FAITS
Conformément aux dispositions de l’article 85 du Code de Procédure Pénale , au printemps dernier, Xavier KEMLIN avait déposé plaine contre Valérie Trierweiller avec constitution de partie civile pour recel de détournement de fonds publics.
En effet, l’article 432-15 dispose :
« le fait par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public, un comptable public, un dépositaire public ou l’un de ses subordonnés, de détruire détourner ou soustraire un acte ou un titre des fonds publics ou privés (…..) est puni de 10 ans d’emprisonnement et de 150 000 €uros d’amende. »
Par ailleurs, l’article 432-16 stipule :
« Lorsque la destruction ou le détournement ou la suppression par un tiers des biens vidés à l’article 432-15 résulte de la négligence d’une personne dépositaire de l’autorité public ou chargée d’une mission de service public, d’un comptable public ou d’un dépositaire public, celle-ci est punie d’un an d’emprisonnement et de 15 000€uros d’amende. »

Votez pour ce commentaire: 

Elle a un tel effet

Portrait de Jyher

Elle a un tel effet repoussoir dans l'opinion publique qu'elle n'est utile que pour le FN......

Votez pour ce commentaire: 

Première dame, ? Jamais les

Portrait de geode

geode

Première dame, ? Jamais les favorites empruntaient les passages cachés... Quelle reste dans une alcôve.

Votez pour ce commentaire: 

en plus ...elle se fout de

Portrait de gege29001

gegemalaga

en plus ...elle se fout de notre gueule...!    mme la presidente 

et avec son sourire de faux cul en + !

Votez pour ce commentaire: 

Au fait, ça vous gêne qu'on

Portrait de annie bérard

Au fait, ça vous gêne qu'on défende la cause des femmes violées?

Votez pour ce commentaire: 

Pages

Publicité