Depuis près d'une semaine, Valérie Trierweiler fait une nouvelle fois parler d'elle dans la presse à cause d'une folle anecdote mêlant rancoeur, alcool et griffures. L'ancienne Première dame aurait, selon certains témoins, agressé l'ex-femme de Michel Sapin, ministre de l'Economie et des finances lors d'une soirée arrosée. Une information parue dans les médias avant d'être démentie, puis une nouvelle fois corroborée par de nouveaux témoignages. 

Valérie Trierweiler s’est-elle vraiment battue avec l’ex-épouse de Michel Sapin, Valérie de Senneville, le 28 septembre dernier ? Le Canard Enchaîné de cette semaine apporte de nouveaux témoignages qui corroborent le récit initial.

Des témoignages contradictoires

L’information est parue pour la première fois dans l’hebdomadaire France Dimanche. Valérie Trierweiler, invitée à la fête donnée en l’honneur du premier anniversaire de mariage de Jean-Luc Romero, adjoint de la maire de Paris, serait devenue "violente, déchaînée, incontrôlable" après quelques verres. Selon l’hebdomadaire, l’ex-Première dame, "passablement éméchée" aurait agressé physiquement Valérie de Senneville, son ancienne amie, qui ne lui parle plus depuis la publication de son livre Merci pour ce moment.

L’anecdote a fait le tour de la presse avant d’être démentie par Le Point. Un journaliste de la rédaction l’affirme : "Si une altercation a bien eu lieu entre deux personnes, Valérie Trierweiler était là justement pour les séparer".

Suite à la publication de cet article, Valérie Trierweiler a réagi sur Twitter avec une citation : "Une information suivie d'un démenti , cela fait deux informations" disait Pierre Lazareff. A méditer.

"Je vais te détruire toi et ton gros porc de Sapin !"

Le Canard Enchaîné, lui, n’en reste pas là. L’hebdomadaire satirique a contacté l’ex-Première dame qui admet "une simple dispute" ajoutant que "l’ambiance n’était pas à la bagarre". Les autres témoins anonymes interrogés par l’hebdomadaire ne sont pas de cet avis et "ne lui disent pas merci pour ce moment".

Ainsi, selon les témoignages recueillis par le Canard Enchaîné, Valérie Trierweiler se serait précipitée sur Valérie de Senneville à qui elle agrippe le visage, griffe les bras et lance : "Je vais te détruire toi et ton gros porc de Sapin !".

Publicité
Toujours selon le "Canard", l’ex-compagne de François Hollande s’en est également prise à son ancienne attachée de presse, Nathalie Mercier, qui accompagnait Valérie de Senneville, en faisant référence à sa rivale : "Toi, la grosse, titre-toi d’ici, tu n’as rien à faire. Tu as déjà dû te jeter aux pieds de cette pute de Gayet !" avant de conclure "Tu n’es qu’une traître !".

Mise à jour du jeudi 16 octobre, 12 heures : 

Valérie Trierweiler a réagi une nouvelle fois à ces informations en postant un tweet accompagné d'une photo où la voit en train de danser, le sourire au lèvres. 

 

  En vidéo sur le même thème : Valérie Trierweiler évacuée par la police après une bousculade à Paris 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité