Les salariés de la conserverie Val-d’Aucy à Ciel, en Saône-et-Loire, ont retenu, ce lundi, trois membres de la direction. Ils réclament des "négociations" sur le plan social. La fermeture annoncée de l'entreprise menace 101 salariés.

L’usine Val-d’Aucy en Saône-et-Loire, qui est menacée de fermeture, a été bloquée ce lundi par les salariés de la conserverie. Ils ont retenu le directeur du site, le comptable ainsi qu’un huissier afin d’obtenir des "négociations".

Ils étaient "soixante à soixante-dix" salariés à bloquer la porte d’entrée, selon la secrétaire adjointe CGT du comité d’entreprise, Véronique Lartaut. Arrivés sur les lieux aux environs de 17 heures, les salariés comptaient passer la nuit sur place, mais huit fourgons de la gendarmerie sont intervenus.

Une fermeture pourrait avoir lieu dans quelques jours

La conserverie située en Saône-et-Loire comprend 101 salariés. La fermeture du site a été annoncée en octobre 2012, elle pourrait avoir lieu d’ici quelques jours. "Ils ne veulent pas rentrer en négociation mais, qu'on puisse négocier, c'est la moindre des choses pour les salariés après vingt ans de travail", estime Véronique Lartaut. "On n'a plus rien à perdre", ajoute-t-elle.

Les salariés n'ont "aucune sécurité" au niveau de l'emploi

"Les propositions de la direction, c'est rien. Ils nous proposent 0,2% en plus du minimum légal" pour les indemnités de licenciement, dit le secrétaire CGT au comité d'entreprise, Stéphane Gaudillat.

Publicité
Véronique Lartaut avait annoncé "quelques avancées" notamment sur le congé de reclassement. "Mais au niveau de l'emploi, on n'a encore aucune sécurité", avait-elle regretté après une réunion qui s’est tenue vendredi dernier entre la direction, une délégation de salariés et des représentants de l’Etat. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité