Une fonctionnaire de police en faction devant l’Elysée  a été violemment heurtée par un véhicule dans la nuit de mercredi à jeudi. Deux suspects ont été interpellés.

Un incident s’est produit dans la nuit de mercredi à jeudi devant le palais de l’Elysée : une policière en faction a été renversée par une Clio noire. L’accident s’est produit à l’angle des rues Duras et Saint-Honoré, dans le 8e arrondissement de Paris. Selon des témoins cités par France Info, le véhicule serait arrivé en sens interdit avant de foncer délibérément sur la fonctionnaire et de prendre la fuite. Projetée sur le capot de la voiture, la policière serait blessée au poignet, aux genoux et au dos. Admise à l’hôpital, son pronostic vital ne serait pas engagé.

"Il l’a regardée dans les yeux et n’a pas freiné"Au nombre de quatre, les occupants de la Clio noire auraient ensuite abandonné leur véhicule pour poursuivre leur fuite à pied. Deux d’entre eux, dont le conducteur, auraient finalement été arrêtés par des policiers à moto et placés en garde à vue. Selon les premiers éléments communiqués, ils seraient originaires de l’Essonne et l’un d’eux était alcoolisé. "A priori il n’y a aucun doute sur la volonté du conducteur de percuter ma collègue. Elle affirme que le conducteur l’a regardée dans les yeux et n’a pas freiné et qu’il l’a donc percutée volontairement. Les trois témoins à proximité affirment la même chose", a rapporté à Europe 1 la déléguée syndicale d’Alliance, Stéphanie Weber-Boyer.

Publicité
Cet incident intervient une semaine après les attaques terroristes dont la France a été victime et qui ont fait 17 morts, dont trois policiers. Aucun élément ne permet pour le moment de faire un éventuel lien avec les attentats.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité