Une mère de famille est suspectée d’être liée à la disparition de ses deux filles âgées de 11 et 13 ans, à Nérac près d’Agen, en décembre 2016. Alors qu’elle a été placée en garde à vue, des recherches dans une rivière située près de leur domicile. 

Une enquête pour délaissement d’enfants est actuellement en cours à Nérac, près d’Agen. Les enquêteurs recherchent deux adolescentes de 11 et 13 ans, Nawal et Inès, qui n’ont plus été vues depuis décembre 2016. Pour le moment, une personne est suspectée d’être liée à leur disparition soudaine : leur mère. Cette dernière a d’ailleurs été placée en garde à vue jeudi, même n’a jamais cessé de nier son implication.

Les différentes versions de la mère de famille

Décrites comme "lourdement handicapées", les deux enfants ont été élevées par leur mère, âgée de 50 ans, leur père ayant quitté le foyer. Elles passaient la journée dans un centre spécialisé et rentraient chez elles tous les soirs. Alors que les deux enfants n’ont pas été vues depuis près d’un an, dans un premier temps, la mère a raconté aux enquêteurs avoir envoyé ses filles au Maroc, son pays d’origine où de la famille s’en occuperait. Mais, et après que cette première version a été mise à mal par l’enquête, elle a expliqué les avoir "confiées à un couple d’inconnus sur une aire d’autoroute en Espagne", rapporte La Dépêche qui précise que là encore cette version "souffre de contradictions".

Publicité
C’est pourquoi la mère de famille a été placée en garde à vue cette semaine et que de nouvelles recherches ont été menées dans plusieurs endroits, et notamment dans la Gélise, une rivière située à 20 mètres de leur domicile. Chez elles, une trace de sang aurait également été trouvée. Elle "a été transportée pour expertise à Bordeaux", écrit le journal qui ajoute : "Les pièces de la maison sont en désordre, le temps semble s’être arrêté avant Noël".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

mots-clés : Agen, Enquête

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité