Le célèbre Messmer a vu son spectacle d'hypnose prévu ce mercredi à Colfontaine en Belgique annulé à cause d'une loi de 1892. Explications. 

La Belgique interdit à l'hypnotiseur Messmer de se produire en spectacle ce mercredi. D'après France 3, 1 500 personnes avaient pourtant acheté un billet et prévoyaient de se rendre à l'Espace Magnum de Colfontaine pour assister à ce célèbre show. En cause : une loi du 19e siècle que le procureur du roi a dû rappeler au bourgmestre de la ville (nldr : premier magistrat d'une ville, équivalent de la fonction de maire en France), rapporte RTBF

Christian Henry a en effet envoyé un courrier de mise en garde au bourgmestre de Colfontaine dans lequel il fait référence à une loi de 1892 qui mentionne que "quiconque aura donné en spectacle une personne hypnotisée par lui-même ou par autrui, sera puni d'une peine d'emprisonnement". Lucien d'Antonio, président de l'ASBL (Association à but non lucratif) qui gère la salle et bourgmestre de la ville a donc dû annuler le spectacle.

Autre solution pour l'hypnotiseur ?

L'Espace Magnum a cependant laissé une chance au Canadien de pouvoir se produire dans le plat pays en lui donnant l'oportunité de fournir des documents qui montreraient que son spectacle ne relève pas de l'hypnose et que donc il n'est pas illégal. 

Publicité
La RTBF souligne par ailleurs que Messmer s'est déjà produit plusieurs fois en Belgique. Sans faire réagir les autorités, l'an dernier il avait ainsi donné un spectacle dans la même salle de Colfontaine. Et alors que plusieurs autres dates étaient prochainement programmées en Belgique, les autorités locales n'ont pour le moment rien communiqué au sujet de leur éventuelle annulation. Les personnes ayant acheté des billets pour le spectacle de ce mercredi, peuvent quant à elles aller se faire rembourser dans leur point de vente.

Vidéo : Messmer explique les effets de l'hyponose chez certaines personnes

mots-clés : Hypnose, Belgique

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité