Tiphaine Perdoux, jeune institutrice et mère d’une petite fille polyhandicapée, avait lancé une pétition pour être mutée auprès de son enfant ; une demande jusque-là refusée. Son appel a finalement été entendu.

Institutrice stagiaire à l’Education nationale et mère de deux petites filles, Tiphaine Perdoux s’est battue pendant des mois pour être mutée auprès de sa famille.

Son dernier enfant, Callie, née en 2014, a été diagnostiquée porteuse du syndrome de Vacter - une maladie qui présente des malformations congénitales - et a été reconnue polyhandicapée. Pour pouvoir faciliter la prise en charge de leur fille et se rapprocher de leur belle-famille respective, Tiphaine Perdoux et son mari, travaillant dans les Hauts-de-Seine et dans le Val-d’Oise, ont donc demandé à être mutés dans le Morbihan.

Mais seule la demande de son mari a été acceptée "à titre exceptionnel". Tiphaine, n’étant pas encore titulaire, a donc dû passer les derniers mois à 600 km de sa famille et de sa fille handicapée. Refusant de quitter son poste, elle a décidé de lancer une pétition sur Change.org. "Aujourd'hui je me bats pour être auprès de mes deux enfants, pour être près de ma fille malade, pour pouvoir l'accompagner à ses rendez-vous médicaux auprès de spécialistes, pour être présente lors de ses interventions chirurgicales, pour lui prodiguer ses soins mais également pour être présente en tant que maman!", a-t-elle écrit à côté de sa pétition. Après plus de 62 000 signatures, la jeune femme a enfin été entendue.

Entendue par Najat-Vallaud Belkacem en personne

"Après un appel du rectorat de Versailles ce soir, je tenais à vous informer que mon intégration au sein de l'académie de Rennes a été acceptée ! Je vais pouvoir terminer mon année de stage près de ma famille mais surtout près de ma fille, Callie", a-t-elle écrit sur Change.org. 

Publicité
Une opportunité offerte par la ministre de l’Education Najat Vallaud-Belkacem, en personne. Cette dernière a d’ailleurs posté ce lundi, sur le site : "La situation de cette famille m'a touchée et cette demande m'a paru légitime. J'ai donc fait procéder à une intervention à titre exceptionnel, afin que Mme Perdoux puisse finir son stage dans l'académie de Rennes".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité
Publicité