Une femme voilée, enceinte de 4 mois, s’est faite agresser jeudi dernier dans les rues d’Argenteuil par deux hommes qu’elle décrit comme étant des skinheads. Suite à cette agression, son avocat a fait savoir que la jeune femme avait perdu son bébé.

Jeudi 13 juin dans l’après-midi, une femme voilée a été victime dans les rues d’Argenteuil d’une agression qu’elle a jugée islamophobe. Alors qu’elle était au téléphone avec sa mère, deux jeunes hommes l’ont agressée et lui ont arraché son voile, avant d’en découper un bout et de lui donner un coup de pied à la hanche. Cette jeune femme, âgée de 21 ans, était enceinte de 4 mois. Elle a porté plainte vendredi dernier contre ces deux individus qui, selon ses dires, sont des skinheads.

Une famille sous le chocLundi, l’avocat de la famille, Maître Hosni Maati, a fait savoir que la jeune femme avait perdu son bébé. "Son mari m'a appelé cet après-midi. Elle a perdu son bébé" a-t-il indiqué à l’AFP. L’avocat a aussi affirmé que la famille de la victime était sous le choc, et serait "marquée par le drame."

Publicité
La perte du bébé est-elle une conséquence de l’agression ?Pour l’instant, aucune confirmation médicale officielle n’a été donnée quant au lien entre la perte du bébé et l’agression subie par la jeune femme. Vendredi, elle a été examinée par des médecins qui ne lui ont pas prescrit d’ITT, Interruption Totale de Travail.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité