Une femme a été grièvement brûlée lors de son accouchement, vendredi, dans un hôpital de l’Orne. Un bistouri éléctrique en serait en cause.

Vendredi, dans un hôpital de Flers, dans l’Orne, une femme a été grièvement brûlée pendant son accouchement, alors qu’elle subissait une césarienne réalisée en urgence, rapporte France Bleu Normandie. La victime a été "brûlée sur 15 % de la surface de son corps", a expliqué Hugues de Philly, le procureur d’Argentan. 24 Matin a par ailleurs précisé que la patiente "aurait pris feu" et que cela était lié à "l’utilisation d’un bistouri électrique”. Brûlée au troisième degré, elle a été transportée au service des grands brûlés du Centre Hospitalier universitaire (CHU) de Nantes. 

Ses jours ne sont pas en danger, selon l’hôpital un communiqué de l'hopital adressé à la radio locale, qui indique également que le bébé se porte bien. 

Une cellule de soutien psychologique a été mise en place pour le personnel de l’hôpital

Publicité
Aucune plainte n’a été déposée pour le moment. En revanche, une enquête a tout de même été ouverte pour déterminer précisément les circonstances de l’incident. L’hôpital a mis en place une cellule de soutien psychologique, comme l’explique France Bleu Normandie, et a indiqué dans le communiqué que "l'équipe, profondément touchée par cet événement, est de tout cœur avec la famille". 

En vidéo sur le même thème : Portugal : un bébé né d’une mère en état de mort cérébrale

mots-clés : Hôpital, Orne

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité