Mardi 28 octobre, la cour d'assises du Loiret a condamné une mère de famille à 10 ans de prison pour avoir tué son mari qui la battait et violait ses filles.

Cela s’est passé le 10 septembre 2012. Après avoir vécu plusieurs années dans un enfer conjugal marqué par des violences et des agressions sexuelles sur ses filles, une sexagénaire avait tiré trois coups de fusil dans le dos de son mari provoquant sa mort. Ce mardi 29 octobre, celle-ci a été condamnée à 10 ans de prison par la cour d’assises du Loiret nous apprend l’AFP.

Lire aussi : Lyon : quand des contrôleurs de tram interceptent un violeur présumé

Publicité

Entre 12 et 14 ans de prison avait été requis contre elle par l’avocate générale. Mise en examen en 2012, la préméditation du meurtre n’avait pas été retenue contre elle.

"Un gros consommateur d'alcool"

"Notre père est décédé et pour moi, c'est un soulagement" a déclaré l’une des filles de la victime lors de l’audience. Cette dernière et ses sœurs ont toutes les trois témoigné à charge contre le père. Toutes ont été battues et violées par cet entrepreneur d’une société de transport, "gros consommateur d’alcool".

"Il était sans pitié, c'était plus fort que lui" a pour sa part déclaré l’aînée selon les propos rapportés par la Dépêche du Midi. Le frère, qui subissait aussi les sévices du père, s’était lui suicidé la veille du drame. Après l'annonce du verdict, la mère de famille a été conduite en détention, en larmes.

 Vidéo sur le même thème : Témoignage de Lola, une perpignanaise violée en pleine rue