Lundi soir, une étudiante française de 24 ans a été retrouvée étranglée et poignardée dans son appartement de Liège, en Belgique. Son assassin, son voisin de 54 ans, est un violeur récidiviste. 

Louise, une étudiante française de 24 ans, a été retrouvée morte dans son "kot", son appartement étudiant de Liège, en Belgique, lundi soir. Une amie de la jeune femme, inquiète de ne pas l’avoir vue en cours le matin, a prévenu un autre proche qui a découvert le corps et contacté les autorités. 

Originaire du Mans (Sarthe),Louise a été étranglée et poignardée d’un coup de couteau en plein torax par son voisin, a indiqué La dernière heure. Agé de 54 ans, ce dernier a avoué aux enquêteurs être l’auteur du crime en ajoutant qu'il avait bu au moment des faits. Cependant, il n'a pas été en mesure d’expliquer son geste.

A lire aussi : Besançon : la mystérieuse disparition d’une étudiante japonaise résolue ?

Un violeur récidiviste

Comme l’a relevé RTL, des traces de sang ont été retrouvées au domicile du suspect. Ce dernier, qui était placé sous surveillance électronique depuis deux ans, a fait l’objet de plusieurs condamnations pour des affaires de viol. Néanmoins, le parquet de Liège a indiqué que Louise n’avait pas été abusée sexuellement.

Publicité
La jeune femme faisait des études de vétérinaire et était très appréciée de ses camarades de promotion. Ce mercredi, son université a annoncé la mise en place d’une cellule psychologique pour ses étudiants sur les réseaux sociaux. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :