La chanteuse française Barbara Weldens est décédée mercredi soir sur scène alors qu'elle donnait un concert dans une église du Lot. Sous le choc, l'organisateur du Festival Leo Ferré a raconté la scène. 

Mercredi soir, la chanteuse Barbara Weldens est morte sur scène alors qu'elle donnait un concert devant 200 personnes. Agée de 35 ans, l'interprète habituée à chanter pieds nus, se produisait dans une église du Lot dans le petit village de Gourdon à l'occasion du Festival Léo Ferré. Elle aurait été victime d'une électrocution selon les informations d'Europe 1. Malgré les efforts des secours, la chanteuse n'a pas pu être réanimée. Une enquête a été ouverte pour "recherche des causes de la mort" et établir les raisons du dysfonctionnement électrique, a précisé le parquet. 

"Ça a été terrible pour le milieu de la chanson"

Alors qu'elle terminait son concert, Barbara Weldens a sauté de la scène. "Elle est retombée raid par terre aux pieds du public. Personne n’y croyait, tout le monde pensait que c’était encore du show, c’est son tempérament elle joue avec son expression d’artiste, sa fougue et c’est en arrivant sur le sol qu’elle est tombée", a raconté à La Dépêche Christian Martinon, l'organisateur du festival. D'autres soirées étaient prévues, mais elles ont été annulées. "Ça a été terrible pour le milieu de la chanson. On est tous sous le choc", a-t-il confié à LCI.

Publicité
La chanteuse originaire de l'Hérault a sorti son premier album studio, intitulé Le grand H de l'homme le 3 février dernier. En 2016, Barbara Weldens avait remporté le 1er prix du concours Jeunes Talents du Festival Jacques Brel ainsi que le prix révélation Scène de l'Académie Charles Cros.

 

mots-clés : Décès, Chanteuse, Scene, Concert

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité