Alors qu’ils venaient en aide à un homme de 70 ans, les pompiers se sont fait dérober leur véhicule. Celui-ci a été retrouvé le lendemain, 40 kilomètres plus loin, près de Nancy.

Un vol qui aurait pu virer au drame. Une camionnette de pompiers a été volée lors d’une intervention à Magnières, en Meurthe-et-Moselle. "Une équipe était partie sur une intervention pour du secours à une personne. Pendant quelques instants, le véhicule a échappé à la surveillance de nos hommes et il a été dérobé", a expliqué un porte-parole des pompiers à l’AFP. Qualifiant le fait d’"extrêmement rare", il a ajouté qu’il était normal, lors d’une intervention, "que le véhicule soit accessible, avec les feux allumés pour réaliser un balayage lumineux".

Le véhicule a été retrouvé à une quarantaine de kilomètres du lieu du vol

Volé aux alentours de 23 heures, le camion a été retrouvé seulement le lendemain, abandonné à Saint-Max, dans la banlieue de Nancy, soit à plus de 40 kilomètres du lieu du vol. "Une expertise est en cours, a indiqué le porte-parole. Nous ne savons pas encore s'il a été dégradé ou si du matériel a été volé."

Publicité
Heureusement, l’homme de 70 ans, victime d’une détresse respiratoire, n'a pas eu à pâtir de l'incident et va bien, selon les pompiers. "Ce qui a stressé l'équipage, c'est le fait qu'ils étaient en présence d'une victime et qu'ils n'avaient plus le matériel qui aurait pu s'avérer nécessaire si par malheur l'état de la victime s'était aggravé", a expliqué Lionel Sauvageot, le commandant des pompiers, à Europe 1. Suite au vol, l’homme a été pris en charge par la compagnie voisine de Baccarat. La gendarmerie, elle, a été chargée de l’enquête.

En vidéo sur le même thème - La grogne des pompiers !

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité