Après avoir tiré sur un policier lors d'un contrôle routier à Stains et avant de se rendre à l'aéroport d'Orly, l'homme abattu par les militaires a envoyé un message à son père et son frère. 

Selon BFMTV, l'homme abattu à l'aéroport d'Orly samedi matin par des militaires de l'opération Sentinelle aurait envoyé un SMS à son père et à son frère quelques minutes avant l'attaque. "J'ai fait une connerie, j'ai tiré sur la police", leur aurait-il écrit. 

Un message qui fait allusion à une autre attaque survenue pendant un contrôle routier samedi matin à Stains, lors de laquelle il a tiré avec un pistolet à grenaille sur des policiers, blessant l’un d’eux légèrement à la tête. Il a ensuite pris la fuite en dérobant un véhicule, avant de se rendre une heure et demie plus tard à l’aéroport d’Orly. 

Le père et le frère placés en garde à vue 

Le père et le frère se sont présentés d'eux-mêmes au commissariat de Vitry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne, et on ensuite été placés en garde à vue. Une procédure classique pour les interroger dans le cadre de l'enquête. 

A lire aussi -Homme abattu à l'aéroport d'Orly et fusillade à Stains : ce que l'on sait 

Publicité
Agé de 39 ans, l'homme abattu était "connu des services de police et de renseignements", a précisé le ministre de l'Interieur, Bruno Le Roux. Il n'était pas fiché S mais était soupçonné de s'être radicalisé lors d'un passage en prison. Il avait 9 mentions à son casier judiciaire, notamment pour des affaires de vol aggravé ou trafic de stupéfiants.  

VIDEO. Attaque à Orly : les vidéos-amateur des passagers