Un séisme de magnitude 3,9 a surpris les Aveyronnais dans la nuit de samedi à dimanche. Ce tremblement de terre n’a fait aucun dégât ni blessé.

©AFP

Ils ne s’y attendaient pas. La terre a tremblé le weekend dernier dans l’Aveyron. Les secousses ont été ressenties à Sébrazac, un village situé à une vingtaine de kilomètres de Rodez, ainsi que dans les vallées du Lot et de la Truyère, et dans le sud du Massif central. Jugé "insolite" par les autorités locales, ce séisme de magnitude 3,9 s’est produit dans la nuit de samedi à dimanche vers 22h16, précise le Bureau central sismologique français sur son site internet. Selon lui, cette zone n’avait pas été touchée par un tremblement de terre d’une telle magnitude depuis au moins quarante ans.

Un séisme de "perception  humaine modérée"Mais si les habitants des zones concernées ont été surpris par les secousses, celles-ci n’ont heureusement fait aucun blessé ni dégât. Ce séisme appartient à la catégorie de ceux dits "de perception humaine modérée" ont d’ailleurs souligné les gendarmes. Ces derniers ont toutefois reçu de nombreux appels d’habitants inquiets. La moitié des communes de la région se situent sur une zone présentant un "risque faible" de séisme, avait également rappelé à ses lecteurs La Dépêche du Midi en 2011.

Publicité
Au mois de novembre dernier, un séisme de magnitude 4,5 a été enregistré à Vannes (Bretagne). Impressionnant, ce tremblement de terre n’avait pas non plus causé de dégât ni fait de blessé. "Les objets sur le sol, sur le bureau, ont bougé. On est tous sortis de nos bureaux et on s'est tous demandé 'Qu'est-ce qui se passe ?'", avait alors rapporté une correspondante de l’Agence France Presse.

Vidéo : séisme en Bretange

Publicité