Valérie Trierweiler est allée à Calais vendredi pour rendre visite à des migrants. L’un d’eux lui a posé une question plutôt indiscrète.

L’ambassadrice du Secours Populaire a beaucoup à faire. Elle s’est rendue à Cabourg, Gérardmer, Gravelines et Calais pour continuer son action humanitaire. Après avoir défendu la cause des enfants qui n’ont pas la chance de partir en vacances, l’ancienne compagne de François Hollande s’est intéressée à la situation des migrants. Elle a d’abord fêté avec M. Pokora les 70 ans du Secours Populaire, puis elle a gagné vendredi la ville de Calais.

Selon le JDD, Valérie Trierweiler a commencé par visiter les installations du centre Jules-Ferry, que la ville a mis à disposition des associations, avant de se rendre dans la "new jungle", un bidonville situé non loin du port de Calais. L’ex-Première dame souhaitait rendre visite à des migrants, mais pas seulement. Au cours de ses dernières prises de parole, celle qui s’affirme comme une femme de gauche a demandé au gouvernement d’agir davantage en faveur des plus démunis.

A lire aussi - Valérie Trierweiler : le nouveau terrain sur lequel elle veut s’attaquer à François Hollande

Elle fait une rencontre inattendue

Publicité
Lors de sa visite, un Afghan l’a reconnue : "Je vous connais, vous et François Hollande", a-t-il déclaré selon le JDD, avant de demander s’ils "étaient encore ensemble". Une question pour le moins indiscrète, à laquelle nous ne savons pas comment Valérie Trierweiler a réagi.

Vidéo sur le même thème : Comment Valérie Trierweiler se venge de François Hollande ?