Un poisson hérissé de grandes piques est en train de coloniser la mer européenne. Mais le poisson est très dangeureux puisqu'une piqûre de ses épines peut provoquer la mort.

Robe dentelée, piques acérées, couleurs bariolées… Le poisson-lion sait attirer le regard et surtout se défendre.

Ce spécimen de rascasse est en train de coloniser la Méditerranée et cause pas mal de soucis, rapporte The Independant. Et pour cause : ses épines sont venimeuses et potentiellement mortelles.

Cette espèce de poisson est née dans le sud de l’ocean Pacifique et a été introduite dans la mer des Caraïbes. Grosse erreur de la part des protecteurs de la faune locale sous-marine, puisque la rascasse est devenue une menace pour la biodiversité et l’écosystème.

Sans aucun prédateur (les requins n’osant même pas l’approcher), l’expansion de la population de ce poisson n’a pas de frein.

A lire aussi - Un poisson mangeur de testicules sévirait dans les eaux scandinaves

Le poisson-poison

Aujourd’hui, des spécimens de cette espèce ont été vus en Méditerranée. "Cela indique que le poisson-lion se répand, ce qui est une source d'inquiétude", a expliqué Maria del Mar Otero de l'Union internationale pour la protection de la nature à l’AFP.

Publicité
Avec des conséquences sur l’environnement, la pêche locale, mais aussi sur l’Homme : en mai dernier, au Pays de Galles, une personne âgée a été victime d’une piqûre de ce poisson et a dû être conduite à l’hôpital en urgence. Elle avait été prise de vomissements, de paralysie respiratoire et de gonflements. Un homme est même mort suite à cette piqûre en 1927, selon la Société d'étude britannique sur la vie marine.

Cependant, une fois ses épines et arrêtes ôtées, le poisson-lion est un mets très fin prisé au Japon. 

Vidéo sur le même thème : Une journaliste de l'extrême agressée par un poisson !

Publicité