Un père a été condamné à 500 euros d’amende avec sursis pour avoir donné une fessée à son fils, âgé de 9 ans. Il devra, en plus de cette amende, indemniser la mère de l’enfant, avec laquelle il est en pleine séparation.

© AFP

Selon Le Populaire, le tribunal correctionnel de Limoges (Haute-Vienne) a condamné, vendredi dernier, un père de famille à 500 euros d’amende avec sursis pour avoir donné une fessée à son enfant de 9 ans parce que ce dernier ne lui disait plus bonjour. En plus de cette amende, ce père devra verser 150 euros d'indemnité à la mère de son enfant, qui a la garde de ce dernier.

Le père victime d'une "mode" ?

"Depuis plusieurs jours mon fils ne me disait plus bonjour, je lui ai demandé pourquoi et il m'a répondu qu'il n'en avait pas envie. Je lui ai dit qu'il me devait le respect et oui, je lui ai donné une fessée" se défend le père à la barre. Il ajoute qu’il subit "la mode actuelle qui veut qu'on ne corrige pas ses enfants".

Un acte de violence selon les juges

Les juges, quant à eux, considèrent qu’il ne s’agit pas d’une "mode" mais d’une "violence". "C'est une violence ! Doublé d'un acte humiliant pour l'enfant qui, à 9 ans, se retrouve les fesses à l'air pour se faire frapper", a rapporté la présidente, Estelle Lamotte-Genet. "Heureusement nous n'en sommes plus au temps où parents et éducateurs infligeaient des punitions physiques. C'est un temps révolu", a ajouté le vice-procureur, Jean-Paul Lescat.

L’avocate du père explique le geste de son client en parlant d’une situation familiale complexe, le couple étant en pleine séparation. De plus, il semblerait que l’enfant de 9 ans ait un caractère difficile. "Ce geste n'aurait pas dû se produire mais mon client n'a pas vu le côté humiliant pour son fils", a déclaré Me Anne-Laure Catherinot.

Publicité
Vingt-trois pays européens ont interdit toute forme de châtiment corporel dans leur loi. Cependant, ce n’est pas encore le cas pour la France. Dans l’Hexagone, un "droit de correction" sur des enfants au sein d’une famille est permis.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

49 commentaires

Réagissez ! - 47 commentaires

Portrait de Isius MONTELL

LES ARTICLES SOUS LE NOM DE "Isius MONTELL " sont interdits à la reproduction ,,,

MÈRE NATURE DANS TOUTE SA SPLENDEUR… 

Réagissez ! - 47 commentaires

Un père a été condamné à 500 euros d’amende avec sursis pour avoir donné une fessée à son fils, âgé de 9 ans. Il devra, en plus de cette amende, indemniser la mère de l’enfant, avec laquelle il est en pleine séparation.

© AFP

Publicité

Selon Le Populaire, le tribunal correctionnel de Limoges (Haute-Vienne) a condamné, vendredi dernier, un père de famille à 500 euros d’amende avec sursis pour avoir donné une fessée à son enfant de 9 ans parce que ce dernier ne lui disait plus bonjour. En plus de cette amende, ce père devra verser 150 euros d'indemnité à la mère de son enfant, qui a la garde de ce dernier.

Le père victime d'une "mode" ?

"Depuis plusieurs jours mon fils ne me disait plus bonjour, je lui ai demandé pourquoi et il m'a répondu qu'il n'en avait pas envie. Je lui ai dit qu'il me devait le respect et oui, je lui ai donné une fessée" se défend le père à la barre. Il ajoute qu’il subit "la mode actuelle qui veut qu'on ne corrige pas ses enfants".

Un acte de violence selon les juges

Les juges, quant à eux, considèrent qu’il ne s’agit pas d’une "mode" mais d’une "violence". "C'est une violence ! Doublé d'un acte humiliant pour l'enfant qui, à 9 ans, se retrouve les fesses à l'air pour se faire frapper", a rapporté la présidente, Estelle Lamotte-Genet. "Heureusement nous n'en sommes plus au temps où parents et éducateurs infligeaient des punitions physiques. C'est un temps révolu", a ajouté le vice-procureur, Jean-Paul Lescat.

L’avocate du père explique le geste de son client en parlant d’une situation familiale complexe, le couple étant en pleine séparation. De plus, il semblerait que l’enfant de 9 ans ait un caractère difficile. "Ce geste n'aurait pas dû se produire mais mon client n'a pas vu le côté humiliant pour son fils", a déclaré Me Anne-Laure Catherinot.

Vingt-trois pays européens ont interdit toute forme de châtiment corporel dans leur loi. Cependant, ce n’est pas encore le cas pour la France. Dans l’Hexagone, un "droit de correction" sur des enfants au sein d’une famille est permis.

****************************************CE PÈRE EST UN BOURIN************************************************

Analysons le père : Apparement, il semble être dans un passage trés difficile de sa vie; sa femme le quitte. L'enfant lui dit clairement "j´ai pas envie de dire bonjours". Nom de Dieu! Si l'enfant  n'a pas envie de dire bonjour à son père, pourquoi  ce bourin ( son père), ne lui dit pas quelques chose comme: "d'accord mon fils, si tu ne veux pas le faire "soit!", mais tu me fais beaucoup de peine: Parce que moi, tu sais: je t'aime. Devant une telle situation émotive, l'enfant va penser—dans sa tête— que ces deux bises qu'il refuse de donner,  peuvent blesser son père énormément: il risque de changer d'avis ( d'ici la fin du jour) , car s'il sait que son refus pourrait blesser quelqu'un qui l'aime—dans ce cas: "son père".

Si j'avais été le Juge, je le condamnais à verser  5000€ à déposer sur un compte bloqué pour l'enfant (pourquoi donner l'argent à la mère: ce n'est pas elle qu'il a recu la volée...). Un père qui se laisse désarçonner par un gamin de 9 ans, ne doit pas avoir  trop de matière à cogitage dans sa boîte crânienne de Neandertalus...  

Votez pour ce commentaire: 

J'ai vu un enfant de 6 ans

Portrait de virtuel051

J'ai vu un enfant de 6 ans donner un coup de poing volontairement à sa mère; à combien vat-il etre condamné?

J'ai mis des fessées et des coups de pieds au cul à mes enfants jusqu'à l'âge de 2 ans après j'ai discuté.

Condamnez-moi.

Votez pour ce commentaire: 

Il y a quelque temps quand un

Portrait de jean  bosredon

Il y a quelque temps quand un gamin se comportait mal a l école il recevait une gifle  par le maitre et souvent  une deuxiéme par les parents.J ai fait partie de cette génération ,je n ai jamais vu de blessés l es pompiers ou le samu ne sont jamais intervenus et nous on avait appris ce qu était le respect .Maintenant c est les enfants qui vont nous donner les régles

Votez pour ce commentaire: 

Arrêtons de tout vouloir

Portrait de Yvonne2

Arrêtons de tout vouloir gérer par des lois! elles n'éviterons pas les maltraitances aux enfants, de la part  d'irresponsables ou d'ivrognes, de violents....et honte à la mère qui profite de ce geste dans le cas de son divorce...

Votez pour ce commentaire: 

Mais de quoi s'occupe la

Portrait de monicao476

MONICA

Mais de quoi s'occupe la justice ? Au lieu de s'occuper des vrais problèmes : tous ces délinquants qui trainent dans les rues, par exemple. Une féssée ? Ah oui au lieu de cela il faut parler, expliquer à l'enfant que ce qu'il fait "c'est pas bien" et vous croyez qu'avec ces bonnes paroles il ne recommencera pas ? Si tous les voyous mal élevés qu'on rencontre (ne pas dire bonjour, ne pas tenir la porte à des personnes âgées, ne pas se lever dans les transports en commun, crier, insulter, etc ....) avaient reçu quelques giffles ou quelques féssées ils auraient compris la leçon. Mais non il faut les laisser faire tout ce qu'ils veulent, ne jamais rien empêcher, ... cela pourrait les traumatiser les pauvres chéris  ! Mais ils verront dans leurs vies s'ils n'auront pas d'autres problèmes plus graves.

 

Votez pour ce commentaire: 

C'est justement le travail de

Portrait de Isius MONTELL

LES ARTICLES SOUS LE NOM DE "Isius MONTELL " sont interdits à la reproduction ,,,

MÈRE NATURE DANS TOUTE SA SPLENDEUR… 

C'est justement le travail de la Justice l'ami ( ils raccrochent au nez des personnes lorsque vous les Appellez au 17 ; au moins ça, j'espère qu'ils ne vont pas aussi se désister ).Vivement que je me fasse la malle d'ici!

Votez pour ce commentaire: 

Mais de quoi s'occupe la

Portrait de monicao476

MONICA

Mais de quoi s'occupe la justice ? Au lieu de s'occuper des vrais problèmes : tous ces délinquants qui trainent dans les rues, par exemple. Une féssée ? Ah oui au lieu de cela il faut parler, expliquer à l'enfant que ce qu'il fait "c'est pas bien" et vous croyez qu'avec ces bonnes paroles il ne recommencera pas ? Si tous les voyous mal élevés qu'on rencontre (ne pas dire bonjour, ne pas tenir la porte à des personnes âgées, ne pas se lever dans les transports en commun, crier, insulter, etc ....) avaient reçu quelques giffles ou quelques féssées ils auraient compris la leçon. Mais non il faut les laisser faire tout ce qu'ils veulent, ne jamais rien empêcher, ... cela pourrait les traumatiser les pauvres chéris  ! Mais ils verront dans leurs vies s'ils n'auront pas d'autres problèmes plus graves.

 

Votez pour ce commentaire: 

Ah elle est belle la justice

Portrait de Latyna

Ah elle est belle la justice de Taubira, les délinquants (probablement ceux qui n'ont pas reçu assez de fessés) dehors et en prison les honnêtes gens qui essaient tant bien que mal d'éduquer un enfant pourri par sa mère. Mais Madame verra bien le résultat de son éducation quand à 16 ans celui-ci lui crachera à la figure. Nombre de parents le savent bien (voir le résultat du sondage) que certains enfants sont réfractaires à toute autorité et vous rient au nez devant vos belles paroles éducatives. Les précédentes générations en ont reçu des fessées avec martinet en menace et aucun d'entre nous n'est traumatisé et beaucoup disent merci pour l'éducation qu'ils ont reçu. De toutes façons les anciens disaient il vaut mieux que ce soit lui qui pleure que nous plus tard...

 

Votez pour ce commentaire: 

Mme Taubira s'occupe de l

Portrait de virtuel051

Mme Taubira s'occupe de l'éducation que certains politiciens n'ont pas conseilleée pendant des années.

Si vous n'avez pas donné un coup de pied au cul à votre gamin et que vous préfèrez le voir en taule, c'est votre probleme.

Votez pour ce commentaire: 

Pages

Publicité