Un homme au volant d’un camion de chantier a percuté le mur en verre du tribunal de grande instance de Bordeaux ce jeudi. Ses intentions restent pour l’instant encore floues.

© CC / wikimédia commons

10h50, jeudi, tribunal de grande instance de Bordeaux. Alors que les magistrats et les employés du tribunal travaillaient tranquillement, un camion de chantier a surgi de nulle part pour exploser le mur de verre du bâtiment. Le conducteur a volontairement monté l’esplanade et s’y est pris à deux reprises, une fois en marche avant puis en marche arrière.

Après avoir semé la panique, ce Girondin de 28 ans est tranquillement descendu du camion sans ni même essayer de fuir. Les policiers sont ensuite arrivés à grandes enjambées pour l’arrêter et l’homme n’a pas donné le moindre signe de résistance.

"Un problème avec la justice au sens large"

Publicité
Déjà connu de la justice, l’homme n’avait seulement connu que de petits démêlés mineurs avec elle. Ses intentions restent pour l’instant obscures. "Il semble avoir un problème avec la justice au sens large, mais n’a pas fait l’objet de décisions récentes au TGI.", a déclaré Agnès Aubois, vice-procureur et secrétaire générale du parquet de Bordeaux, avant d’ajouter : "Ses premières explications ont été floues. La seule certitude est que nous sommes confrontés à une dégradation volontaire, pas à un défaut de maîtrise du véhicule. Heureusement, le bâtiment a bien résisté, et surtout personne n’a été blessé".

Suite à sa garde à vue, le chauffeur du camion devrait être déféré au parquet de Bordeaux.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité