Complètement ivre au bord d'une route de campagne à Castres, un homme de 21 ans s'est mis à lancer des pierres à distribuer des coups sur les voitures de passage. Il a laissé derrière lui une blessée, sept véhicules endommagés et des conducteurs traumatisés.

Dans l'après-midi du 19 octobre dernier, un jeune Castrois âgé de 21 ans, passablement éméché, s'est posté au bord d'une route de campagne pour lancer des pierres sur les voitures qui passaient. L'homme, qui venait d'être libéré après plusieurs mois passés en prison, aurait atteint sept voitures... et donné une peur bleue aux automobilistes.

L'un de ses projectiles a été projeté avec une telle force qu'il a traversé la fenêtre d'une conductrice et a violemment heurté sa tempe. Si les véhicules s'arrêtaient, rapporte La Dépêche du Midi, il se ruait sur eux pour les rouer de coup. Lorsqu'un homme a voulu arrêter ce déchaînement de violence en barrant la route avec sa voiture, il a récolté un coup de poing en plein visage et a dû s'enfuir.

À lire aussi - Paris : un bus fou sème la panique

"J'avais les nerfs"

Le forcené s'est mis au volant de la voiture de sa victime et a foncé dans un panneau de signalisation avant de reprendre ses lapidations systématiques. Il n'a pu être stoppé et maîtrisé qu'avec l'intervention de la police.

Publicité
Sa seule défense, selon La Dépêche du Midi ? "J'avais les nerfs" et "une pierre, ce n'est pas une arme !" Désigné par le procureur Emmanuel Abentin comme une "personnalité inquiétante et dangereuse", l'homme n'a exprimé ni regrets, ni présenté d'excuses. Il a été condamné, lundi, à 18 mois de prison dont 9 mois ferme.

VIdéo sur le même thème - Vidéo choc : un enfant tombe de voiture en pleine circulation, le véhicule continue de rouler