Près d’une centaine de victimes supposées ont déposé des plaintes pour viol et agression sexuelle contre un gynécologue sexagénaire du Val-d’Oise, selon Le Parisien. 

Un gynécologue de Domont, dans le Val-d'Oise, a été mis en examen car suspecté d'avoir agressé sexuellement depuis des années des patientes au cours de ses auscultations, rapporte samedi Le Parisien

92 victimes auraient déjà déposé plainte, tandis que les enquêteurs cherchent désormais à trouver d'autres possibles victimes en fouillant dans son ordinateur. "Environ 10 000 dossiers médicaux sont renfermés dans le disque dur de l'ordinateur du médecin, saisi lors des perquisitions. Dans cette foule de patientes ayant franchi le seuil de son cabinet au cours de plus de vingt ans d'exercice figurent peut-être d'autres victimes", rapporte le quotidien.

Une "mauvaise interprétation" de ses gestes

L'affaire n'est pas nouvelle puisque l'homme âgé de 64 ans ne peut plus exercer son métier depuis près d'un an, date à laquelle les premières plaintes ont été déposées. "Des patientes ont toutes confié avoir été victimes des mêmes gestes déplacés durant les examens, relevant pour elles du viol ou de l'agression sexuelle", précise Le Parisien.

Publicité
Le gynécologue nie toutefois les faits, invoquant une "mauvaise interprétation" de ses gestes médicaux par ses patientes, selon son avocat, Me Jean Chevais, interrogé par l'AFP. "Il est très doux, très lent. Il prend son temps pour ausculter ses patientes, c'est son mode opératoire. Certaines femmes pensent qu'il y a des gestes qui s'apparentent plus à des pénétrations digitales à caractère sexuel que gynécologique", a-t-il expliqué.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :