Hier sur sa page Facebook, visible par tous, Raphaël Leclerc, 24ans, publie une photo de lui le visage tuméfié, et le récit d’une nuit traumatisante. « Vous trouvez ça bizarre que je mette ça en photo de profil ? Tant pis…N’oubliez pas la violence les gens ! ».

Il était 5h35 du matin lorsque Raphaël et son petit ami Florian Tacheau, 20 ans, sortent d’une boîte de nuit niçoise gay,  « Le Garden ». Alors qu’ils rejoignent le métro, trois inconnus les accostent. « Hé les gays ! » leur lancent-ils. Le jeune homme tient à préciser : « on ne se tenait pas la main, on ne s'embrassait pas non plus ». Aucune « provocation » en ces temps de division entre les pro-mariage pour tous et les anti-mariage homosexuel. Les trois jeunes gens se sont approchés du couple, leur ont demandé une cigarette avant « d’étrangler » Florian, puis de le rouer de coups. Tentant de défendre son compagnon, Raphaël prend lui aussi un coup très violent sur la tête, puis s’évanouit. Le jeune homme raconte : « j'ai perdu connaissance pendant 20/30 longues secondes, durant lesquelles il a continué à me mettre des coups de pied dans le visage ».

La quatrième agression homophobe depuis 15 joursUne fois les trois agresseurs partis, les deux jeunes hommes ont appelé la police. S’en suivent de longues heures à l’hôpital. Tous deux sont blessés à la tête, à la mâchoire, aux oreilles et au nez. Mais surtout, tous deux sont traumatisés. Ils ont porté plainte contre X dimanche soir.

Publicité
Depuis, le récit de cette agression qualifiée d’homophobe, fait le tour des médias. « Un maximum de visibilité c'est ce qu'il faut ! » écrit Raphaël sur son profil. « Nice-Matin, RTL, France Bleue, RMC, mytf1.fr, Europe1 et BFM TV ! Ça c'est du bouche à oreille ! » se félicite le jeune homme, pour qui cette histoire doit être connue de tous. « Il ne faut pas taire ce genre d'agissement inhumain » précise-t-il. C’est la quatrième agression homophobe depuis ces 15 derniers jours, en France, pays qui s’apprête à devenir le 14ème pays dans le monde à légaliser le mariage pour tous.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :