Un couple chinois a été arrêté, lundi dernier, parce qu’il transportait 3 700 pièces de 1 euro sur eux. Ils étaient soupçonnés d’être des faux-monnayeurs.

Le week-end dernier, un couple de touristes chinois a payé sa nuit d’hôtel avec 70 pièces de 1 euro. Le gérant de l’hôtel, situé en Seine-Saint-Denis, a alors alerté la police en pensant que ces clients étaient des faux-monnayeurs. 

3 700 pièces de 1 euro retrouvées

Les deux touristes, âgés de 29 et 30 ans, ont alors été arrêtés par la police lundi dernier. Ils souhaitaient, une fois de plus, régler leur facture de 70 euros avec leurs pièces. Les enquêteurs de la Brigade de recherches et d'investigations financières (Brif) qui se sont rendus sur place, ont découvert 3 000 pièces dans leur chambre et 700 autres sur l'un d'eux.

Le couple de Chinois s’est ensuite justifié : "ils ont relaté avoir acheté toutes ces pièces à des ferrailleurs en Chine. Ces derniers récupèrent des dizaines de pièces perdues ou oubliées par leurs propriétaires européens dans des véhicules destinés à la casse qui sont acheminés en Chine pour y être recyclés. Les ferrailleurs ont compris qu’ils pouvaient tirer un profit de cette monnaie", révèle un proche du dossier.

De l'argent récupéré par des ferrailleurs chinois

Après vérification des pièces, il s’agit bien de vraies. "Cet argent est effectivement récupéré par les ferrailleurs chinois. Nous avions déjà entendu parler de ce phénomène qui reste, tout de même, marginal. Quelques centaines de pièces reviennent en Europe par ce circuit, chaque année" affirme une source proche du dossier.

Le couple a alors été relâché avec toutes ses pièces de 1 euro, un pactole qui pesait près de 28 kg.

Publicité
En 2011, une histoire similaire avait déjà eu lieu. C’est pourquoi ces touristes chinois ont été soupçonnés d’être des faux-monnayeurs. En effet, les enquêteurs allemands avaient démantelé un réseau de faux-monnayeurs dont les ramifications allaient jusqu'en Chine, où de la ferraille de la Banque centrale allemande, provenant de pièces mises au rebut, était reconstituée en euros. C'est le poids anormalement élevé du bagage d'une hôtesse de l'air qui avait mis la puce à l'oreille des douaniers de l'aéroport de Francfort.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

4 commentaires

Pourvu que ça ne fasse pas un

Portrait de bachibouzouc

bachibouzouk

Pourvu que ça ne fasse pas un incident diplomatique avec la Chine !

Votez pour ce commentaire: 

Bin, on leur rendra la

Portrait de MYRRZINN

MYRRZINN

Bin, on leur rendra la monnaie de nos pièces...  

Votez pour ce commentaire: 

Récréation :

Portrait de MYRRZINN

MYRRZINN

Récréation :

Eh, ces chinois étaient-ils blonds ? Faut dire que ça la fout mal pour des gens issus d'un pays qui a inventé le papier dans l'antiquité de trimbaler de la ferraille qui pouvait être convertie en monnaie-papier justement ! J'imagine la taille du porte-monnaie et son poids ! Bon j'vais pas chinoiser : c'est notre ferraille à nous qu'ils ont ramené. On peut les en féliciter.   

Votez pour ce commentaire: 

La France, un pays de

Portrait de Mylilou

La France, un pays de prédilection pour les magouilles en tous genres. Faut dire que question d'exemples on est rodés surtout au gouvernement !!

Votez pour ce commentaire: 

Publicité