Jeudi, une peinture datant de 1400-1300 avant Jésus-Christ a été adjugée à 374 000 euros lors d’une vente aux enchères qui se tenait à Paris.

© Twitter

Un carré de lin funéraire provenant de la XVIIIème dynastie égyptienne a été vendu jeudi lors d’enchères organisées par la maison Piasa. Cette peinture très rare, qui date de 1400-1300 avant Jésus-Christ, a été adjugée à 374 000 euros, comme le rapporte Le Figaro. On y observe le trépassé représenté de profil selon la tradition, assis face à une table sur laquelle sont disposées des offrandes. Sur la droite, se trouvent des hiéroglyphes.

Lire aussi - Egypte : découverte incroyable d’une tombe de la dynastie d’Akhenaton

Ces carrés de lin étaient confectionnés avec le même tissu utilisé pour les bandelettes des momies. Ils recouvraient ensuite le linceul qui entourait le sarcophage, comme le démontrait l’exemplaire trouvé à Deir-el-Médineh dans la vallée des Rois.

Une vingtaine d'exemplaires ont été découverts

Jusqu’à présent aucune de ces peintures qui étaient disposées sur les draps mortuaires n’avaient été vendues aux enchères. La vingtaine d’exemplaires qui existent dans le monde se trouvent dans des musées, comme Le Louvre ou le Metropolitan Museum of Art à New York.

Publicité
Cette œuvre rarissime a été découverte par Henri-Pierre Teissèdre, directeur et commissaire-priseur chez Piasa, parmi les biens de Jeanne Loviton, une éditrice et romancière française qui a fait tourner la tête aux plus grands écrivains comme Jean Giraudoux ou Paul Valéry et qui est décédée en 1996. Cet exemplaire présente de nombreuses similitudes avec celui exposé au Louvre. Le peintre semble le même mais le scribe est différent.

Vidéo sur le même thème : Une momie vieille de 2500 ans en réparation