Une fête d’une école maternelle de Montpellier (Hérault) a perdu son caractère bon enfant. Les parents se sont énervés sur le fait que de la viande halal était servie pour le barbecue, les enfants de l’école étant majoritairement de confession musulmane. Plus de détails.

Question d’économie ou lourde entorse au principe de laïcité de notre République ? L’interprétation diffère beaucoup entre les parents de l’école Robert Surcouf de Montpellier (Hérault) dans laquelle le barbecue de la fête de fin d’année a échauffé les esprits en raison d’une viande exclusivement halal. La plupart des enfants scolarisés dans l’établissement sont en effet musulmans. Dans un souci d’économie, la directrice a prévenu les parents d’élèves des enfants que la viande serait halal pour ne pas jeter la viande non-halal du barbecue.

Entorse à la laïcité ?Midi Libre rapporte que la polémique a en effet éclaté le jour de la fête et que le ton est même monté entre les parents "laïques" et les parents de confession musulmane. Les uns ont alors dénoncé le fait que seule de la viande halal ait été servie tandis que les autres ont vu en cette polémique une réaction raciste.

Publicité
La directrice Marie-Line Shrotzenberger dément avoir voulu provoquer les parents. "Nos moyens étaient très limités et la viande non halal nous restait toujours sur les bras. De plus, chacun était libre d'apporter ce qu'il souhaitait", s’est-elle défendue. Certains parents d’élèves ont saisi l’inspecteur de l’Education Nationale de la circonscription qui a, pour sa part, évoqué une "incompréhension mutuelle" expliquant également que "personne ne l’a fait exprès et que personne n’était de mauvaise fois". Il a ainsi classé l’affaire sans suite.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité