Ni bébés, ni poussettes acceptés dans ce restaurant. C’est le message qu’adresse depuis quelques jours un restaurateur d’Antibes (Alpes-Maritimes) à ses clients. Le but de cette mesure : ne pas perturber le repas des nombreuses personnalités qui fréquentent son établissement.

Le message est clair. Depuis quelques jours, Mamo, le propriétaire du Michelangelo, un restaurant d’Antibes (Alpes-Maritimes), a placé une affichette "interdit aux poussettes" à l’entrée de son établissement. "Premièrement, il y a un souci de sécurité. En cas d’incendie, je suis responsable", a ainsi expliqué à Nice Matin le restaurateur qui assume parfaitement son choix, avant d’ajouter : "Deuxièmement, les gens qui viennent manger chez moi veulent du calme. Ceux qui ont des enfants payent une nounou pour les garder ; ce n’est pas pour supporter les gamins des autres!". Enfin, le dernier argument invoqué par l’Antibois est cette fois-ci purement économique : "Une poussette, c’est une place perdue. Lorsque le restaurant affiche complet, ce qui arrive presque tous les soirs en saison, c’est une perte sèche".

Publicité
Une pratique "scandaleuse !"Mais alors que sa décision a de quoi surprendre et surtout, faire enrager certains parents, Mamo a également tenu à préciser qu’il n’avait "rien contre les bébés". Selon lui, "leur place n’est pas ici". Pour autant les arguments de Mamo n’ont pas convaincu certaines associations de défense des familles qui ont jugé cette mesure "scandaleuse". "Pourquoi ne pas refuser aussi les vieux sous prétexte qu’ils font du bruit en mangeant ?", s’est indigné François Pascal, le président du bureau antibois de l’Association pour la promotion de la famille, rapporte RTL.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :