La chaîne de télévision francophone a été victime d’une cyberattaque mercredi soir. Les programmes ont pu reprendre ce jeudi matin mais restent extrêmement perturbés.

Aux environs de 22 heures, les chaînes, le site Internet, ainsi que plusieurs des comptes Twitter et Facebook de TV5 Monde, ont été piratés par le groupe islamiste CyberCaliphate qui se réclame de l’Etat Islamique, rapporte Le Monde. Cette cyberattaque s’est produite le jour du lancement de TV5Monde Style HD, nouvelle chaîne du groupe consacrée à "l’art de vivre à la française".

"C'est pour ça que les Français ont reçu les cadeaux de janvier à Charlie Hebdo et à l'Hyper Cacher"

Pendant trois heures, entre 22 heures et 1 heure du matin, les programmes ont été interrompus. Un écran noir apparaissait avec le logo de Daesh. Des vidéos de propagande et des menaces à l’encontre de militaires français et de leurs proches ont également été diffusées par le groupe djihadiste. CyberCaliphate a publié un message dans lequel il reproche à François Hollande d’avoir commis "une faute impardonnable" en menant "une guerre qui ne sert à rien". "C'est pour ça que les Français ont reçu les cadeaux de janvier à Charlie Hebdo et à l'Hyper Cacher", ont poursuivi les cyberpirates. Cette organisation était déjà parvenue à pirater le compte Twitter du CentCom, le centre de Commandement américain au Moyen-Orient et en Asie Centrale, ainsi que le magazine américain Newsweek.

Le retour à la normale "va prendre des heures, voire des jours"

La directrice du numérique de TV5 Monde, Hélène Zemmour, a évoqué "une attaque historique, d’une ampleur inédite en trente ans". Selon Yves Bigot, le directeur du groupe télévisé, ce piratage est "d’une puissance inouïe". Il aurait été préparé "depuis plusieurs semaines". Les programmes ont pu reprendre aux alentours de 6h ce jeudi matin. Mais Yves Bigot a indiqué au Monde : "Depuis l’attaque, nous n'avons réussi qu'à diffuser un seul programme unique sur toutes les chaînes. Nous ne sommes toujours pas en mesure de produire nos propres journaux télévisés, nous ne diffusons que des programmes de stock enregistrés. Nous espérons surmonter cela en fin de matinée ou en début d'après-midi".

Dans la nuit, le directeur du  groupe avait diffusé un message vidéo dans lequel il expliquait que les onze chaînes du groupe télévisuel francophone avaient été atteintes. "On est mécaniquement tenu à porter plainte ne serait-ce pour marquer cette attaque et puis pour éventuellement plus tard travailler avec des assurances", a-t-il ensuite ajouté. Il a également confié à l’AFP que les systèmes ont été "extrêmement détériorés" et que le retour à la normale "va prendre des heures, voire des jours".

"C'est une attaque d'une nouvelle ampleur"

Publicité
Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, s'est rendu ce jeudi matin au siège de TV5 Monde et a déclaré : "Toutes les mesures sont prises à la fois sur le plan judiciaire, une enquête est menée. Ces terroristes, puisqu'il s'agit certainement de terroristes, nous allons vérifier leur revendication, utilisent toutes les techniques les plus nouvelles. C'est une raison pour laquelle nous avons eu raison de nous mobiliser sur la cybersécurité. C'est une attaque d'une nouvelle ampleur qui doit d'ailleurs rendre extrêmement attentives toutes les télévisions".

 Voir la vidéo : Yves Bigot s'exprime au sujet de la cyberattaque de TV5 Monde