La France détient un bien triste record : selon les derniers chiffres publiés ce lundi par l’administration pénitentiaire, il n’y a jamais eu autant de détenus dans les prisons françaises. Les gardiens eux appellent à se mobiliser pour dénoncer l’urgence de la situation.

La France n’a jamais compté autant de détenus dans ses prisons. Les derniers chiffres de l’administration pénitentiaire, publiés ce lundi, révèlent que 67 977 personnes étaient  incarcérées au 1er juin, soit 138 de plus que le mois dernier. Un nouveau record qui inquiète les gardiens. La capacité d’accueil des maisons d’arrêt françaises n’est en effet que de 57 325 places.

Pas assez de moyensChristiane Taubira, qui a affirmé sa volonté d’en finir avec le « tout carcéral », a récemment annoncé un plan de renforcement de la sécurité dans les prisons, pour lequel 33 millions d’euros ont été débloqués. Mais ces mesures ne sont pas suffisantes pour le premier syndicat pénitentiaire, qui dénonce la surpopulation carcérale, et appelle ce mardi à un blocage de tous les établissements pénitentiaires.

Publicité
Le « ras-le-bol » des gardiens« Il s'agit de bloquer l'institution » a indiqué Stéphane Barraut, secrétaire général adjoint de l'Ufap-Unsa Justice. « C'est un coup de semonce, pour faire prendre conscience à nos dirigeants de l'urgence » a-t-il précisé. Une profession qui entend bien exprimer son « ras-le-bol » donc, face au manques de moyens, et face au nombre toujours grandissant d’incarcérations. Si le nombre de personnes condamnées semblent stable, c’est celui des personnes placées en détention provisoire qui poserait problème : +1,2%.     

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité