Une mère et ses deux petites filles ont été retrouvées mortes jeudi à leur domicile de Vienne, en Isère. Les enquêteurs s'intéresseraient aux pères des deux enfants, actuellement en fuite.

Une première piste. Alors que des pompiers ont découvert un bébé de quelques mois et une enfant de cinq ans morts jeudi dans un congélateur, non loin du cadavre ensanglanté de leur mère dans leur appartement familial de Vienne (Isère), la police tente à présent de retrouver la trace des pères des deux enfants. Le papa du nouveau-né intéresse particulièrement les enquêteurs. Le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat a en effet déclaré que cet homme de 26 ans d'origine tunisienne a déjà été condamné à quatre mois de prison avec sursis en mai dernier "pour des violences" sur sa compagne.

Publicité
Macabre découverteC'est la grand-mère des enfants qui, inquiète de ne pas avoir eu de nouvelles depuis le début de la semaine, a prévenu les secours. Dépêchés au domicile de la petite famille, ces derniers ont alors fait une macabre découverte. "La jeune femme était dissimulée derrière un canapé. Elle présentait des blessures par arme blanche", a rapporté le procureur. Suivant des traces de sang menant au congélateur, les policiers ont décidé de figer la scène de crime dans l'attente d'experts. Ceux-ci ont ensuite découvert dans le congélateur Charlotte, cinq ans, et dans le réfrigérateur non loin, la petite Feyriel, trois mois, issue de la dernière union de leur mère, Coralie Knecht. Des scellés ont dépuis été posés sur la porte de l'appartement. Le concubin de la mèreDans le quartier où résidait la petite famille, habitants et commerçants sont consternés. "C'était une cliente, elle venait avec ses enfants. Je ne l'ai jamais vue avec un homme", a confié la boulangère de la rue mitoyenne du lieu du drame. D'autres habitants de ce quartier d'Estressin, dans le nord de Vienne, ont quant à eux assuré l'avoir toujours vue seule. Et c'est justement sur ce point que les enquêteurs vont mettre l'accent. Une source proche de l'enquête a estimé: "Si on arrive à déterminer avec qui la mère vivait, cette personne va nous intéresser".

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité