En tout, 36 kilos de cocaïne et 110 000 euros en liquide ont été saisis au domicile d’un membre du réseau composé de huit personnes, dont les deux femmes, par ailleurs mère et fille.

Deux hôtesses d’Air France ont été interpellées jeudi 19 mai dans le cadre d’une enquête portant sur un important trafic de drogue, révèle Francetv Info.

Les deux femmes, par ailleurs mère et fille, ont été interpellées en Seine-Saint-Denis et dans le Val-d’Oise. En tout, 36 kilos de cocaïne et 110 000 euros ont été saisis au domicile d’un membre du réseau composé de huit personnes. C’est la Brigade des stups de Paris qui a mené ce coup de filet dans le cadre d’une enquête démarrée en avril 2015.

Selon une source policière citée par Francetv Info, "l’ensemble du trafic a eu lieu sur des vols d’Air France". Le réseau s’approvisionnait à Point-à-Pitre, en Guadeloupe, et la drogué était récupérée à l’aéroport d’Orly.

A lire aussi Air France : découverte en plein vol d'un enfant caché dans un bagage à main !

Pas la première fois que de la drogue transite par des vols Air France

Les huit membres de ce réseau sont de la même famille. Sur les huit personnes interpellées, deux ont été relâchées et six ont été présentées à la justice. Parmi elles, quatre ont été incarcérées, dont une des deux hôtesses de l'air. L'autre a été remise en liberté et placée sous contrôle judiciaire.

Publicité
Une affaire qui tombe mal pour Air France et les aéroports de Paris après le crash du vol d’Egyptair, reliant Paris au Caire, sans doute dû à une charge explosive embarquée dans l’avion. Par ailleurs, ce n'est pas la première fois qu'une quantité importante de cocaïne transite par des vols Air France. "En novembre 2015, peu après les attentats de Paris, 41 kilos de poudre blanche avaient été découverts à l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle, dans la soute à bagages d'un avion en provenance de Saint-Martin", rappelle le site. 

Vidéo sur le même thème : Vol d'EgyptAir : aucune hypothèse à privilégier