Rhabillé pour l’hiver ! Dans une tribune assassine publiée ce mardi dans les colonnes de Libération, Philippe Torreton critique violemment le départ de Gérard Depardieu pour la Belgique, et fait ses adieux à l’acteur.

Gérard Depardieu n’aura décidément pas à craindre le froid belge, ces « amis » déçus par son départ se sont chargés de le rhabiller pour l’hiver. Après Michel Sardou, la semaine dernière, ou encore Jean-Marc Ayrault qui jugeait l’exil de l’acteur « minable », c’est au tour de Philippe Torreton de lui exprimer sa colère. « Ferme-la, prends ton oseille et tire-toi », voilà en substance ce que dit le comédien à Gérard Depardieu dans une tribune publiée dans les colonnes de Libération.

 « Alors Gérard, t'as les boules ? » commence Philippe Torreton. « Tu ne veux plus être français…? Tu quittes le navire France en pleine tempête ? Tu vends tes biens et tu pars avec ton magot dans un pays voisin aux cieux plus cléments pour les riches comme toi ? » poursuit-il. « Gérard, tu penses qu’on allait approuver ? Tu t’attendais à quoi ? Une médaille ? Un César d’honneur remis par Bercy ? Tu pensais que des pétitions de soutien de Français au RSA allaient fleurir un peu partout sur la Toile ? » lance-t-il à l’acteur comme s’ils discutaient au café du coin. «Tu voudrais avoir l’exil fiscal peinard, qu’on te laisse avoir le beurre et l’argent du beurre et le cul de la crémière qui tient le cinéma français… Tu voudrais qu’on te laisse t’empiffrer tranquille avec ton pinard, tes poulets, tes conserves, tes cars-loges, tes cantines, tes restos, tes bars, etc » continue-t-il sur le même ton.

Publicité
Pour Philippe Torreton, qui fait aussi référence aux coups de gueule parfois fracassants de Gérard Depardieu, le souci est tout ces dérapages « vont toujours dans le même fossé : celui du ‘je pense qu’à ma gueule’, celui du fric, des copains dictateurs, du pet foireux et de la miction aérienne, celui des saillies ultralibérales ». Le comédien dit donc au revoir à l’interprète d’Obélix. « On va se démerder sans toi pour faire de ce pays un territoire où l’on peut encore, malgré la crise, se soigner correctement, où l’on peut accéder à la culture quelle que soit sa fortune, où l’on peut faire des films et monter des spectacles grâce à des subventions obtenues en prélevant l’impôt » lui explique-t-il, avant de terminer sa lettre par un « Adieu » sans appel.   

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

157 commentaires

fillot a dit

Portrait de accobrasp

 fillot a dit :............................................................. />Mais alors, si j'ai bien compris, il ne reste plus que des clodos et des socialistes en France, 

 

C'est vrai... tu es quoi toi???

Votez pour ce commentaire: 

fillot a dit

Portrait de accobrasp

 fillot a dit :............................................................. />Mais alors, si j'ai bien compris, il ne reste plus que des clodos et des socialistes en France, 

 

C'est vrai... tu es quoi toi???

Votez pour ce commentaire: 

Si Depardieu avait été de

Portrait de mglt260

Si Depardieu avait été de gauche, comme Noah ( qui entre autre doit de l'argent à la France ) on n'aurait pas fait un tel foin. Je ne l'approuve pas mais comme il avait soutenu Sarkozy on lui tape dessus. Alors la gauche, quand allez vous en faire autant avec vos riches amis, fraudeurs et éxilés fiscaux depuis des années et que malgré tout vous admirez

Votez pour ce commentaire: 

Gérard Depardieu. L'homme

Portrait de bena11

La vie est un cirque.

“Toujours se battre, jamais s’abattre, mort je me relèverai.”

 

 

 

Gérard Depardieu. L'homme blessé

Gérard Depardieu | Photo Alexandre Marchi/Maxppp/PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

 

 

Il a joué Obélix, Danton ou Cyrano mais refuse d’être un Tartuffe. La France se divise sur son exil en Belgique

 

 

Paru dans Match

.

 

Votez pour ce commentaire: 

@Alt67 D'abord merci, pour ce

Portrait de Le barde

@Alt67

D'abord merci, pour ce qui est de la liste, non exhaustive encore une fois, internet, la presse et les médias radio, télé sont de véritables mines. Il est assez facile d'établir ce type de liste.

Le seul intérêt d'établir ce genre de litanie est de démontrer que le "cas" Depardieu, pour lequel je n'ai aucune sympathie particulière au demeurant, n'est pas quelque chose d'isolé et que bon nombre de ceux qui sont dans sa situation depuis plus longtemps que lui, feraient bien mieux de fermer leur gueule, avant de vouloir nous donner à nous "clampins de base" des leçons de civisme!

 

Bonne soirée.

Votez pour ce commentaire: 

Bonsoir Mon Fillot, Les

Portrait de Le barde

Bonsoir Mon Fillot,

Les socialos ne sont pas auteurs de tous les maux, bon nombre de ceux qui sont sur la liste sont exilés fiscaux depuis des décennies alors que la droite gouvernait, cela ne date pas d'hier. Le "cas" Depardieu, à part le fait de lui faire une grosse pub, ne fait que faire remonter en surface un problème récurrent.

A côté de ça restent en France, outre les clodos, les assistés en tous genres, ceux qui comme toi et moi n'ont pas les moyens de s'exiler en Suisse, Belgique, Caïmans et autres "paradis" fiscaux!

 

Imagine que tu te présentes en Suisse pour ouvrir un compte avec 500 €... Réponse du banquier Suisse: "Monsieur, ici c'est la "cour des grands", dans votre cas déposez donc vos euros chez vous à la caisse d'épargne"

 

Pour ce qui nous concerne, on ne peut que rester chez nous à nous faire plumer un peu plus, à moins de réagir comme je le préconise dans le post consacré aux diminutions des dépenses publiques.

Bon courage et bonne nuit cher Fillot, on finira par les avoir... Les pieds gelés...

 

P.S: A ce jour je ne suis toujours pas, ni socialo, ni de droite, ni des extrêmes, ni royaliste et pour l'instant j'évite la "cloche", mais au train où ça va...

 

 

Votez pour ce commentaire: 

extraits du site bakchich

Portrait de cali69

extraits du site bakchich :

Emmanuelle Béart adopte un nouveau fisc  

Ça commence comme un conte de fées. Emmanuelle Béart, « grâce à sa mère qui a fondé l’association Réflexe Solidarité, baigne dans l’aventure humanitaire depuis sa plus tendre enfance ». Wikipédia, qui se trompe parfois, le dit. Mais là, point. Devant les caméras, l’actrice effrontée mouille sa chemise. Elle est de tous les combats. Elle « appelle à davantage de solidarité » sur TF1 au moment du Sidaction. Pour défendre les mal logés : « Il est révoltant de découvrir que l’argent public, c’est-à-dire nos impôts, sert à enrichir des Thénardier du monde moderne ». Sauf que…

Sauf que notre amie est domiciliée en Belgique et ne paie plus d’impôts en France. C’est le Nouvel Observateur qui l’affirme dans son édition du 27 janvier.

Expatriée fiscale

Ce qui ne l’empêche pas de goûter aux cachets subventionnés par les contribuables français. L’Express du 21 janvier invite ses lecteurs à admirer la pulpeuse jouer dans Les Justes de Camus (ça ne s’invente pas), au Théâtre national de Bretagne, puis à la Colline, à Paris. Vive la République ! Elle n’est pas avare de l’argent de ses citoyens. Généreuse, elle soutient des artistes qui refusent d’acquitter leurs impôts en France. Peutêtre que certains contribuables iront manifester devant ces deux théâtres pour rappeler que la solidarité n’est pas qu’un outil d’autopromotion, c’est aussi un effort du porte-monnaie."

Une bien etrange ressemblance entre beart et torreton, 2 soutiens du PS, qui feraient bien à titre d exemple puisque les 75% ne leur font pas peur, de leguer 75% de leur fortune à des oeuvres charitables plutot que du faire du blabla dans la presse ou devant les cameras.

Votez pour ce commentaire: 

cali69 a dit : extraits du

Portrait de champagne51

cali69 a dit :

extraits du site bakchich :

Emmanuelle Béart adopte un nouveau fisc  

Ça commence comme un conte de fées. Emmanuelle Béart, « grâce à sa mère qui a fondé l’association Réflexe Solidarité, baigne dans l’aventure humanitaire depuis sa plus tendre enfance ». Wikipédia, qui se trompe parfois, le dit. Mais là, point. Devant les caméras, l’actrice effrontée mouille sa chemise. Elle est de tous les combats. Elle « appelle à davantage de solidarité » sur TF1 au moment du Sidaction. Pour défendre les mal logés : « Il est révoltant de découvrir que l’argent public, c’est-à-dire nos impôts, sert à enrichir des Thénardier du monde moderne ». Sauf que…

Sauf que notre amie est domiciliée en Belgique et ne paie plus d’impôts en France. C’est le Nouvel Observateur qui l’affirme dans son édition du 27 janvier.

Expatriée fiscale

Ce qui ne l’empêche pas de goûter aux cachets subventionnés par les contribuables français. L’Express du 21 janvier invite ses lecteurs à admirer la pulpeuse jouer dans Les Justes de Camus (ça ne s’invente pas), au Théâtre national de Bretagne, puis à la Colline, à Paris. Vive la République ! Elle n’est pas avare de l’argent de ses citoyens. Généreuse, elle soutient des artistes qui refusent d’acquitter leurs impôts en France. Peutêtre que certains contribuables iront manifester devant ces deux théâtres pour rappeler que la solidarité n’est pas qu’un outil d’autopromotion, c’est aussi un effort du porte-monnaie."

Une bien etrange ressemblance entre beart et torreton, 2 soutiens du PS, qui feraient bien à titre d exemple puisque les 75% ne leur font pas peur, de leguer 75% de leur fortune à des oeuvres charitables plutot que du faire du blabla dans la presse ou devant les cameras.

tout à fait d'accord "cali69" des donneurs de leçons ce n'est plus ce qui manque en ce moment, les gens efficaces se sauvent devant tant de stupidité ambiente! quant à  ces intermittents du spectacles que nous finançons généreusement, pour être aussi virtueux ils doivent être non imposables ou à tout le moins, à moins d'un millions pour ne pas être taxés à 75% comme "notre ami" le baba Noah qui fera en sorte de toucher moins ...... en France. Encore un beau donneur de leçons gratuites !
 

Votez pour ce commentaire: 

(15:49 19/12/2012 @

Portrait de Livio del Quenale

.

(15:49 19/12/2012 @ aca

(("Torreton est un con"... on ne juge que par rapport à soi-même,
à ce que vous êtes)))
oui, quand on est limité à soi-même.
Le sachant, vous m’étonnez, ce qui ne m’étonne pas .

Votez pour ce commentaire: 

actualites-torreton-a-depardi

Portrait de Livio del Quenale

.

actualites-torreton-a-depardieu-prends-ton-oseille-et-tire-toi.

Mr torreton- Lave plus blanc , jette la première pierre
Redresseur de tort, n'a rien à ce reprocher, lui.
Mais de quoi je me mêle ?
C'est une manie, que dis-je une manie,
c'est un toc, une obsession d'aigrit dont vous nous
bassinez sur les plateaux TV
Auriez-vous qq chose à faire oublier ?
votre jalousie, votre rancœur, peut être votre fiscalité,
pourquoi pas , vous criez si fort ?
N'auriez-vous pas réussi à l'instar de la cigale à faire partie
de cette caste supérieure de gens capables, comme la fourmi,
de faire fructifier le produit de leur labeur?

Votez pour ce commentaire: 

Pages

Publicité