Alors qu’il est déjà inquiété pour une affaire de faux, blanchiment et escroquerie, Thomas Fabius, le fils du ministre des Affaires étrangères se retrouve à nouveau dans le viseur de la justice. En cause cette fois-ci une dette de casino qui aurait été mystérieusement effacée.

©AFP

Thomas Fabius n’en a pas fini avec la justice.  Déjà visé par une information judiciaire ouverte en juin dernier au sujet de l’appartement parisien de plus de 7 millions d’euros qu’il aurait acheté alors qu’il se déclare non-imposable, le fils du ministre des Affaires étrangères fait de nouveau l’objet d’une instruction. D’après les informations de Valeurs Actuelles, deux juges s’intéresseraient actuellement à la disparition d’une dette de jeu estimée à 700.000 euros que le fils de Laurent Fabius aurait contractée dans un casino monégasque. Les magistrats cherchent en effet à comprendre pourquoi  l’établissement à consenti à effacer cette ardoise.

La police va effectuer des perquisitionsPour comprendre quelles ont été les motivations de ce casino, propriété de la Société  des bains de mer (SBM), les juges d’instruction auraient ainsi ordonné une commission rogatoire internationale à Monaco. Cette mesure devrait non seulement permettre à la police du Rocher de perquisitionner la SBM mais également le Département des finances de Monaco. Les deux magistrats souhaitent par ailleurs en savoir davantage quant aux montants gagnés par Thomas Fabius dans les casinos.

Publicité
Interdit de casino en France et notamment connu pour être un flambeur, Thomas Fabius est âgé de 32 ans. En 2011, il a été reconnu coupable d’abus de confiance et condamné à payer une amende de 15.000 euros par le tribunal correctionnel de Paris.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité