Si le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon a démenti mardi la mise en oeuvre de l'enseignement de la théorie du genre, l'appel de la Journée de retrait à l'école (JRE) a été écouté par des centaines de parents. Qui est Farida Belghoul, cette femme à l'origine de la JRE?

Capture d'écran vidéo Youtube

"Des parents avaient reçu un message leur disant de ne pas mettre leur enfant à l'école le vendredi", a récemment raconté au HuffingtonPost un directeur d'une école strasbourgeoise. Au début du mois de décembre, un appel a en effet été lancé à des parents d'enfants scolarisés : la Journée de retrait à l'école (JRE). Ces SMS ou courriels mentionnaient, entre autres, l'instruction dès la maternelle de l'éducation sexuelle et de la théorie du genre. Des centaines de Français ont ainsi retiré un jour par mois leurs enfants de l'école. Interrogé mardi sur le sujet en marge d'un évènement éducatif, le ministre de l'Education nationale a affirmé que l'apprentissage de cette thèse n'est que "rumeur". Farida Belghoul, une écrivaine et cinéaste française, est à l'origine de ce combat qu'elle a initié le 13 décembre dernier.

SOS Racisme n'est pas dans son coeur

Née le 8 mars 1958 à Paris, Farida Belghoul a été une militante dès son entrée à l'université. Elle a en effet présidé le cercle des étudiants communistes (UEC) de Paris I Tolbiac, avant de s'engager activement au sein du Collectif jeune issu des "marcheurs". Dans un but de reconnaissance, des jeunes d'origine maghrébine de la région lyonnaise avaient marché, en 1983, jusqu'à la capitale. Quelques mois plus tard, Farida Belghoul a tenté de reprendre le flambeau des "marcheurs". Cependant l'entreprise a débouché sur un échec au profit du mouvement porté par Harlem Désir, SOS Racisme. A l'époque l'écrivaine avait dénoncé "un lamentable spot associatif" doublée d'une "manipulation". Jalousie ou réelle conviction, elle n'a "jamais digéré" cette affaire selon Presseetcité.info.

Relayée sur Twitter par Christine Boutin au mois de novembre dernier, une vidéo de Farida Belghoul énonçait "la décandence sur le théorie du genre". Ce plaidoyer contre l'éducation sexuelle proposée aux enfants a été posté sur Egalité&réconciliation, site d'Alain Soral, proche de Dieudonné. Farida Belghoul publie fréquemment des vidéos de ce type. Dans l'une d'entre elles, la militante invite les parents à la JRE.

ABCD de l'égalité

Publicité
La cinéaste a par ailleurs été aperçue dimanche lors de la manifestation anti-Hollande du Jour de Colère, a indiqué le Huffingtonpost. Elle protestait notamment contre l'expérimentation du programme "ABCD de l'égalité", qui vise à lutter contre les stéréotypes filles-garçons à l'école. Farida Belghoul considère en fait cet enseignement comme celui de la théorie du genre.

Vidéo : ABCD de l'égalité