Sid Ahmed Glam, le principal suspect de l’attentat déjoué d’une église à Villejuif (Essonne) aurait également prévu de s’attaquer à un train de voyageurs et au Sacré-Cœur. Plus de détails.

Des révélations qui font froid dans le dos. Selon les informations du Figaro, l’exploitation de la mémoire des deux ordinateurs saisis chez Sid Ahmed Ghlam, le suspect principal de l'attentat déjoué d'une église à Villejuif en avril dernier, aurait récemment permis de mettre à jour d’autres attaques terroristes qu’il aurait fomentées. Le quotidien précise que ce jeune homme faisait partie d’un réseau ayant pour objectif de mener plusieurs attentats en France. Dans leur viseur : la basilique du Sacré-Cœur, un haut-lieu du tourisme parisien implanté au sommet de la butte Montmartre, et un train de voyageurs. Le journal ne précise cependant pas quand ces attaques terroristes devaient avoir lieu. On sait en revanche que le suspect était en contact avec un commanditaire en Syrie.

Sid Ahmed Glam évoque un complice Etudiant de 24 ans, Sid Ahmed Glam a été écroué en avril dernier. Il est soupçonné d'avoir tué Aurélie Chatelain, retrouvée morte dans une église à Villejuif. Mais le jeune homme a nié son implication dans sa mort,devant un juge d'instruction antiterroriste parisien, rapportait RTL en début de semaine. Selon le compte-rendu de l'interrogatoire, le jeune homme assure que c'est son complice, dont il ne veut pas donner le nom, qui a tué Aurélie Chatelain. L'objectif, à la base, était uniquement de lui voler sa voiture, affirme-t-il.

A lire aussi – Attentat déjoué à Villejuif : en fait, tout s’est joué au hasard

Publicité
La radio précise également que la mort de la victime, mère de famille, aurait eu l’effet d’un électrochoc sur Sid Ahmed Glam. "La vue du cadavre de la victime lui aurait fait comme un flash. Une vision d'horreur qui l'aurait poussé, paniqué, à lui-même se tirer une balle dans la cuisse. L'objectif : fuir et se faire arrêter par la police plutôt que de s'exposer aux violentes représailles de ses commanditaires de l'État islamique", indique RTL.  

Vidéo sur le même thème - Arrestation de Sid Ahmed Glam : tout s'est joué au hasard