Lundi, une partie du toit d'une école à Brive (Limousin) s'est effondrée à cause de la tempête, faisant plusieurs blessés. Les vents ont soufflé jusqu'à 100km/h dans la région.

Lundi, deux enfants de 8 ans ont été légèrement blessés dans l'effondrement d'une partie du toit de leur école primaire à Brive dans le Limousin. Selon France Bleu, l'établissement a été évacué et une cellule de crise a également été ouverte.

Dans la région, Météo France a enregistré des violentes rafales de vents liées à la tempête Zeus. Un pic de vent à 113km/h a été atteint à Limoges, un record depuis le début de l'année. D'importants dégâts matériels sont également à déplorer sur les axes routiers et les voies ferroviaires touchés par des chutes d'arbres et de poteaux. Lundi après-midi, près de 30 000 foyers de la région étaient privés d'électricité, rapporte France Bleu.

D'autres accidents ont eu lieu dans le reste de la France

Le Limousin n'est pas le seul département touché par la tempête. Dans le Finistère, à Carhaix, trois adolescents ont été blessés après la chute d'un arbre dans la cour de leur lycée. Ils étaient en état "d'urgence absolue du fait de polytraumatismes" et ont été rapidement transférés à l'hôpital, selon Ouest-France. Météo France annonçait des vents compris entre 100 et 110km/h en Bretagne, région placée en vigilance orange.

Publicité
Dans le Tarn-et-Garonne, deux ouvriers ont été blessés par des pièces métalliques lundi matin à la centrale nucléaire de Golfech. Celles-ci se seraient décrochées sous la pression des violentes rafales de vent, estimées à 90km/h, avant de venir les frapper, rapporte 20minutes.fr. Lundi après-midi, 16 départements étaient encore en vigilance orange pour vents violents.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité