La tempête Christian qui souffle depuis dimanche vient de faire sa première victime. Une femme a été emportée par une vague à Belle-Ile (Morbihan) ce lundi.

© AFP

Première victime causée par la tempête Christian en France. Une femme âgée d'une cinquantaine d'années a été emportée par une vague lundi matin dans le sud-ouest de Belle-Île (Morbihan). Des vents extrêmement violents soufflaient à ce moment là. Les secours, appelés par des témoins, ont tout mis en œuvre pour essayer de la récupérer, en déployant notamment un hélicoptère et un zodiac des pompiers mais en vain.

Publicité
La tempête est par ailleurs censée prendre fin ce lundi. Météo France ayant levé la vigilance orange aux vents violents pour les trois derniers départements toujours en alerte : le Pas-de-Calais, la Somme et le Nord. Christian devrait dorénavant poursuivre sa route vers le nord-est de l’Europe et plus précisément au Danemark.

75 000 foyers privés d’électricités

Les rafales de vents allant à plus de 100km/h ont causé des milliers de coupures de courant. Au total, plus de 75 000 foyers ont été privés d'électricités dans toute la France.  "La difficulté est que la tempête se déplace. Des foyers sont raccordés pendant que d'autres sont coupés. Nous faisons le maximum pour rétablir la situation le plus rapidement possible.", a expliqué ERDF. Plus d’un millier d’agents ont été mobilisés pour remettre le réseau d’aplomb.

Publicité