Le Monde dévoile ce lundi le fruit d’un long travail d’enquête sur un vaste système d’évasion fiscale encouragé par la banque HSBC. Les noms de plusieurs personnalités françaises et étrangères y sont cités. Parmi elles figurent, entre autres, l’humoriste Gad Elmaleh.  

Têtes couronnées, artistes, hommes d’affaires, sportifs… Les noms de plusieurs personnalités sont cités ce lundi dans un article du Monde. Le journal du soir a en effet publié le premier volet de ce qu’il présente comme "une enquête à la fois spectaculaire et inédite". Celle-ci dévoile les dessous d’un vaste système d’évasion fiscale "accepté, et même encouragé" par la banque britannique HSBC via sa filiale suisse HSBC Private Bank.

A lire aussi - Fraude et évasion fiscales : les plus gros scandales de ces derniers mois

180,6 milliards d’euros auraient transités vers la Suisse entre 2006 et 2007Numéro deux mondial, cet établissement bancaire est dans le viseur de la justice depuis plusieurs mois. Celui-ci est notamment soupçonné d’avoir aidé quelque 3 000 contribuables français à échapper à l’administration fiscale. Aussi, Le Monde s’est intéressé à cette banque et a cherché à en savoir plus. Début 2014, ses journalistes seraient ainsi parvenus à obtenir des "données bancaires mondiales, portant sur la période 2005-2007 et établissant une gigantesque fraude à l’échelle internationale", explique le journal. En tout, plus de 100 000 clients auraient été "aidés" à échapper au fisc, notamment grâce à 20 000 sociétés offshore. Ce qui aurait permis de faire transiter quelque 180,6 milliards d’euros en Suisse entre 2006 et 2007, assure le quotidien du soir qui a partagé ses données avec une soixantaine de médias internationaux, coordonnés par l’ICIJ, un consortium de journalistes d’investigation.

Publicité
10 000 contribuables français visésParmi les 100 000 clients évoqués par Le Monde, figureraient plusieurs noms de personnalités comme l’humoriste français Gad Elmaleh, le roi du Maroc Mohamed VI, le chanteur britannique Phil Collins, le pilote de Formule 1 espagnol Fernando Alonso et le footballeur uruguayen Diego Forlan. Quant à l’ensemble des contribuables français qui auraient caché de l’argent en Suisse, Le Monde et l’ICIJ évoquent non pas le chiffre de 3 000 mais plutôt celui de 10 000.

Vidéo sur le même thème : 10 000 Français soupçonnés d'évasion fiscale via HSBC Private Bank