Les Françaises connues pour leur goût invétéré pour la mode, sont plus douées pour trouver le chemin vers leur penderie plutôt que vers la salle de sport ou le placard à balais. Elles sont les grandes dernières d'un sondage étudiant les pratiques sportives des européennes. Planet.fr fait le point sur ces résultats. 

Yougov a effectué un sondage pour la Fédération Mondiale du Coeur afin d'évaluer les pratiques sportives des européennes. Les Françaises arrivent malheureusement dernières derrière le Royaume-Uni, le Danemark et la Suède.

L'activité sportive recommandée par l'OMS, l'Organisation Mondiale de la Santé, devrait comprendre soit deux heures et demie d'activité dite modérée, soit une heure ou une heure et quart d'activé dite intense, tout cela en une semaine. L'activité physique modérée comprend aussi bien la danse ou la marche rapide que les taches ménagères. L'activité physique intense peut être de la course à pied, de la gymnastique rythmique ou tout autre activité du genre. 

Pourtant 42% des Françaises déclarent ne pas pratiquer ces quotas d'activité physique hebdomadaire, alors que seulement 34% des femmes du Royaume-Uni, 33% des Suédoises et seulement 19% des Danoises estiment être dans ce cas. 

Pas le temps de se mettre au sport

D'après l'OMS, c'est bien l'argument du temps disponible qui est le plus souvent donné lorsqu'on demande d'expliquer ce manque d'activité physique. 22% d'entre elles avouent même n'en pratiquer aucune pendant la semaine. 

Malheureusement l'activité physique n'est pas importante exclusivement pour garder la ligne mais surtout pour garder la santé. L'étude déclare que si les Françaises consentaient à faire une heure de plus d'activité physique par semaine, elles pourraient réduire le risque de développer des maladies cardio-vasculaires. La présidente de la Fédération mondiale du coeur, Johanna Raiston, explique qu'elle est la première cause de mortalité féminine.

Publicité
Après ces résultats inquiétants, le bureau européen de L'OMS a interpellé les gouvernements afin de tenter de trouver une solution pour inciter les femmes à pratiquer une activité physique. Maintenant que nous savons que le ménage peut sauver notre coeur, il n'y a plus de raison de trainer du pied pour s'y atteler ! 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité