Un violent incendie s’est déclenché mercredi dans l’Aude. Une portion de l’autoroute A9 a été bloquée pendant cinq heures à cause des importantes fumées qui se dégageaient à proximité.

Une scène de cauchemar. C’est ce qu’on décrit la plupart des témoins du vaste incendie qui a éclaté mercredi dans l’Aude, à nos confrères. Mercredi, un départ de feu a eu lieu vers midi, près de Peyrac-de-Mer et rapidement les flammes se sont propagées sur plusieurs kilomètres, poussées par un fort vent du nord-ouest avec des rafales à plus de 100 km/h. La circulation sur l’autoroute A9 a même dû être coupée dans les deux sens à cause de l’incendie qui sévissait non loin. Des dizaines de véhicules se sont ainsi retrouvés bloqués.

"On avait peur, ça chauffait, ça chauffait..."

"Même avec les phares, on ne voyait pas à un mètre. Il y avait des brindilles d'arbre en feu qui volaient, des grosses flammes autour de nous... c'était impressionnant. Même avec les vitres fermées, on avait peur, ça chauffait, ça chauffait....", a rapporté à BFM TVune femme qui s’est retrouvée prise au piège. "Plusieurs personnes se sont mises ensemble pour ouvrir la barrière centrale de l'autoroute car le feu commençait à prendre sur le bord de l'autoroute... on était à une cinquantaine de mètres des flammes ! Des personnes ont commencé à paniquer, une personne a crié ‘il faut évacuer, il faut évacuer..’ ", a quant à lui raconté un autre automobiliste, Christophe Caverzasi.

Publicité
Le feu maîtrisé grâce à des "rotations de bombardiers d’eau"La circulation a finalement été pu être rouverte et les automobilistes reprendre la route vers 20 heures, après que les pompiers ont réussi à maîtriser le feu. Ces derniers y sont notamment parvenus à force de rotations de bombardiers d'eau, lesquels leur ont permis de desserrer l'étau des flammes. Seule une habitation isolée a été touchée ainsi que les trois véhicules qui étaient garés devant, ont par ailleurs précisé les pompiers. Je salue "l'action de toutes les forces mobilisées dans l'Aude pour faire face au premier gros sinistre de l'été", a déclaré dans la soirée le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

 

 

 

Vidéo sur le même thème : panique sur l'A9

Publicité
Publicité