L’usine agroalimentaire Spanghero est de nouveau au coeur d'un scandale. Elle est soupçonnée d’avoir fait provenir de Grande-Bretagne 57 tonnes de viande de mouton interdite à l’importation.

Après l’affaire de la viande de cheval, le nom de l’entreprise Spanghero n’en finit pas d’être éclaboussé par des scandales sanitaires. On reproche désormais à l’usine d’avoir importé 57 tonnes de viande de mouton britannique pourtant interdite en raison de la méthode de découpage utilisée. C’est la Brigade nationale d'enquêtes vétérinaires qui a signalé les lots de viande suspects au Parquet de Carcassonne, révèle ce mardi RTL A ce stade de l’enquête, les autorités ignorent encore si cette viande a déjà commencé à être commercialisée. Quant à la direction de Spanghero, elle se dit victime de "négligence".

Publicité
Une viande interdite à l’importationLa méthode de la viande séparée mécaniquement, pratiquée chez nos voisins d’outre-Manche, est interdite dans l’Hexagone en raison d’un risque réel de maladie. "Des bout d'os et de moelle peuvent être mélangés à la viande", explique le site de RTL. Cette technique est interdite sur les "ovins, bovins et caprins en Europe en raison du risque de présence de prion (maladie de la vache folle et tremblante du mouton)".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité