L’Ifop a publié  récemment une analyse sur les votes des Français de confession musulmane aux deux dernières élections présidentielles. La tendance place clairement le vote à gauche avec 86% pour François Hollande en 2012.

Les Français musulmans votent majoritairement pour la gauche. C’est le résultat d’une analyse réalisée par l’Ifop et Jérôme Fourquet, directeur opinion de l’institut qui a mis en relation l’ensemble des résultats du scrutin de 2012 mais également toutes les enquêtes réalisées durant la campagne. 86% des électeurs musulmans ont ainsi voté François Hollande au second tour alors que sur l’ensemble des votants, le président avait  reçu 51.6% des voix.

L’électorat musulman décisif ?Si la part d’électeurs musulmans n’est que de 5%, elle représente tout de même un report de voix de l’ordre de 1.5%, soit quasiment l’écart qui séparait Nicolas Sarkozy de François Hollande. Dans le rapport, l’on y découvre par ailleurs que Nicolas Sarkozy conserve autant d’électeurs en 2012 qu’en 2007 – la droitisation de sa ligne de campagne ne serait ainsi pas responsable de la fuite de certains électeurs. Quant au socialisme, il attirerait ainsi plus la communauté musulmane pour diverses raisons : la présence sociale, la personnalité du candidat mais également un rejet de Nicolas Sarkozy.

La tendance est d’autant plus importante que les scores de toutes les formations de gauche sont meilleurs en nombre de voix musulmanes que le total national, à l’image de Jean-Luc Mélenchon qui a reçu 20% des suffrages des Français musulmans contre 11% sur l’ensemble des électeurs.

Publicité
Cette analyse montre en outre que la stigmatisation des communautés et de leur modèle social heurte cet électorat. Et pour cause, les électeurs de confession musulmane de quartier populaire du bassin parisien votent bien plus à gauche, tandis que cette tendance est moins forte dans les quartiers de provinces "dis populaires". 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité